La justice se saisit de l'affaire des faux communiqués Vinci

PARIS (Reuters) - Le Parquet national financier a ouvert, de sa propre initiative, une enquête préliminaire sur la diffusion de faux communiqués usurpant l'identité de Vinci qui ont fait dévisser son cours en Bourse la semaine dernière, a-t-on appris auprès du PNF.

Partager

Le Parquet national financier a ouvert la semaine dernière de sa propre initiative une enquête préliminaire sur la diffusion de faux communiqués usurpant l'identité de Vinci qui ont fait dévisser son cours en Bourse, a-t-on appris auprès du PNF. Cette enquête, qui porte sur des faits de diffusion d'informations fausses ou trompeuses, a été confiée à la Brigade financière, a-t-on précisé.

Vinci a annoncé mercredi dernier porter plainte contre X pour la diffusion de ces faux communiqués. Mais le PNF avait ouvert une enquête sur cette affaire sans attendre de recevoir sa plainte.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a elle aussi ouvert une enquête sur ce qu'elle a qualifié de "grave dysfonctionnement de marché".

Le géant du BTP et des concessions a été victime mardi dernier de fausses informations sur une révision de ses comptes et le renvoi de son directeur financier, qui lui ont fait perdre jusqu'à 18,28% en séance.

Pour Reuters, Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS