La justice ouvre une enquête pour "tromperie" sur la viande de boeuf

C’est un ancien cadre du groupe Castel Viandes qui est à l’origine de l’enquête. Elle porte sur une affaire de tromperie sur la viande de bœuf, révèle Le Parisien, ce vendredi 1er mars.

Partager
La justice ouvre une enquête pour

"Tromperie sur la qualité et falsification de documents". C’est à ce titre que la société spécialisée dans la découpe de viande bovine et installée à Châteaubriant (Loire-Atlantique) fait l’objet d’une enquête depuis le 12 février dernier. Un nouveau dossier qui pourrait encore ternir l'image de la filière viande alors que le scandale de la viande de cheval prend chaque jour un peu plus d'ampleur.

"L’enquête a été ouverte par la procureur de Nantes. La justice soupçonne ce groupe familial, créé en 1963, de pratiques appelées 'remballe' et d’avoir vendu de la viande avariée à des clients, notamment à des restaurants Flunch", informe le Parisien.

"C'est un ancien cadre de chez Castel Viandes, licencié en 2008, qui est à l'origine de l'enquête. Directeur qualité de la société, il découvre le 1er décembre 2008 que, le samedi précédent, des employées ont été affectés à une opération de vente de steaks avariés", relate le journal.

" 'J'avais ordonné à l'époque que cette viande soit détruite' '", explique au quotidien Pierre H., l'ancien directeur qualité, "Mais j'ai découvert que, dans mon dos, on avait tenté de la commercialiser". "Quand Pierre H. tente de contester ces pratiques, il est licencié sur le champ", révèle Le Parisien.

" 'Pendant des années, j'ai eu peur des représailles, je n'ai pas osé porter plainte' ", explique l'ancien directeur qualité qui a finalement décidé de saisir les services vétérinaires nationaux fin 2012, ce qui a déclenché l'enquête.

" 'C'est une dénonciation calomnieuse d'un employé licencié', a réagi Véronique Viol-Lévesques, directrice générale du groupe, interrogée par le quotidien. 'Nous avons porté plainte contre lui. Tout est faux et nous sommes certains que la justice le reconnaîtra'."

"Le 12 février une perquisition a eu lieu chez Castel Viandes: 67 gendarmes sont mobilisés, pilotés par l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclasep) et la brigade nationale vétérinaire. Une quantité impressionnante de documents est saisi, qui doivent désormais être analysées", conclut Le Parisien/Aujourd'hui en France.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Dessinateur-Projeteur F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS