La justice néerlandaise ordonne à Shell de réduire ses émissions de GES

par Bart H. Meijer

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La justice néerlandaise ordonne à Shell de réduire ses émissions de GES
Donald Pols, directeur de Milieudefensie (Amis de la Terre), réagit en tenant une copie du verdict du procès mené contre Shell. Un tribunal de La Haye, aux Pays-Bas, a ordonné mercredi à Shell de réduire davantage ses émissions de gaz à effet de serre, un jugement sans précédent qui pourrait ouvrir la voie à des procédures judiciaires contre les compagnies énergétiques à travers le monde. /Photo prise le 26 mai 2021/REUTERS/Piroschka van de Wouw

LA HAYE (Reuters) - Un tribunal de La Haye, aux Pays-Bas, a ordonné mercredi à Shell de réduire davantage ses émissions de gaz à effet de serre, un jugement sans précédent qui pourrait ouvrir la voie à des procédures judiciaires contre les compagnies énergétiques à travers le monde.

Shell a immédiatement exprimé son intention d'interjeter appel de cette décision, sur fond de pressions accrues émanant d'investisseurs, d'activistes et de gouvernements pour que les compagnies énergétiques délaisses les carburants fossiles et renforcent leurs investissements dans les énergies renouvelables.

La juge Larisa Alwin a demandé à Shell de réduire ses émissions de carbone de 45% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2019.

Plus tôt cette année, la firme avait présenté l'une des stratégies climatiques les plus ambitieuses du secteur, prévoyant de réduire l'intensité carbone de ses produits d'au moins 6% d'ici 2023, 20% d'ici 2030, 45% d'ici 2035 et de 100% d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2016.

Cependant le tribunal a jugé que la politique climatique de Shell n'était "pas concrète et remplie de conditions (...) Ce n'est pas suffisant".

La décision requiert de Shell qu'il réduise ses niveaux absolus d'émissions de gaz à effet de serre, et ne se limitent pas à ses objectifs basés sur l'intensité qui pourraient théoriquement laisser le champ libre à l'entreprise pour accroître ses volumes.

A Londres, l'action Shell perdait 0,7%, alors que le secteur européen de l'énergie était en hausse de 0,8%.

(version française Jean Terzian)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS