La Hongrie rejette la demande de l'UE sur le retrait de sa loi anti-LGBTQ

BRUXELLES (Reuters) - La Hongrie a rejeté mercredi une demande de la Commission européenne et de nombreux eurodéputés de supprimer un texte de loi récemment voté à Budapest qui interdit aux écoles d'utiliser tout élément représentant ou faisant la promotion de l'homosexualité et d'identités de genre différentes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Hongrie rejette la demande de l'UE sur le retrait de sa loi anti-LGBTQ
Une manifestation à Budapest. La Hongrie a rejeté mercredi une demande de la Commission européenne et de nombreux eurodéputés de supprimer un texte de loi récemment voté à Budapest qui interdit aux écoles d'utiliser tout élément représentant ou faisant la promotion de l'homosexualité et d'identités de genre différentes. /Photo prise le 16 juin 2021/REUTERS/Bernadett Szabo

En juin, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a été vertement critiqué à huis clos par ses homologues européens.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a demandé à Budapest de respecter les valeurs de tolérance du bloc communautaire ou de quitter celui-ci.

Bruxelles a fait part de son intention de prendre des mesures contre la Hongrie après l'adoption du texte anti-LGBTQ (personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, trans et queers).

Viktor Orban assure que la nouvelle loi est destinée à protéger les enfants et n'est pas discriminatoire. Son chef de cabinet a répété mercredi cette position, assurant que Budapest n'était "pas disposé" à répondre favorablement aux efforts "vains" de Bruxelles pour que "nous permettions à des activistes LGBTQ d'entrer dans nos écoles et nos crèches".

(Reportage Robin Emmott et Gabriela Baczynska; version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS