Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La hausse des prix des puces mémoires va s’inverser en 2018 mais pas la croissance du marché

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Porté par la flambée des prix et la hausse de la demande, le marché des puces mémoires jouie d’un cycle exceptionnel de croissance. Et le retournement des prix en 2018 ne devrait pas arrêter cette dynamique, selon Nomura. Samsung, qui domine le secteur, en sort comme le principal bénéficiaire.

La hausse des prix des puces mémoires va s’inverser en 2018 mais pas la croissance du marché
Mémoires flash NAND
© Micron

Pas de répit dans les puces mémoires. La flambée des prix, qui a commencé au second semestre 2016, se poursuit. Elle devrait atteindre 39,4% pour les puces Dram et 20,5% pour les flash NAND en 2017, selon une analyse de Nomura. De quoi faire bondir le marché mondial de 67,6% en 2017 à un record de 121,2 milliards de dollars, près du double de celui en 2013.

Gonflement des marges

Mais la tendance devrait s’inverser au premier trimestre 2018 pour les Dram et au second trimestre 2018 pour les flash NAND. Nomura anticipe une baisse respective des prix moyens de 11% et 19,1% sur l’ensemble de l’année 2018, amplifiées à 21,4% et 29,3% en 2019. Pas de quoi inquiéter toutefois Samsung Electronics, SK Hynix, Toshiba, Western Digital, Micron Technology et Intel, qui se partagent l’essentiel du gâteau.

Selon la banque d’affaires japonaise, malgré le retournement des prix, le marché devrait progresser de 11,1% en 2018 à 134,6 milliards de dollars, avant d’atterrir en douceur à 131,4 milliards de dollars en 2019, soit un recul de seulement 2,4%. C’est que la demande reste robuste dans les trois principaux segments d’application : les mobiles, les PC et les serveurs. De quoi offrir à l’industrie des mémoires un cycle de croissance exceptionnel. Et cela se voit dans les marges d’exploitation des fabricants de puces Dram, regonflées entre 40 et 60% aujourd’hui, alors qu’elles étaient inférieures à 30%.

Investissement de 21,3 milliards de dollars en 2 ans pour Samsung

Samsung Electronics sort comme le premier bénéficiaire de ce cycle haussier. Et pour cause, le géant coréen de l’électronique domine le marché de puces Dram à 50%, loin devant SK Hynix (28%) et Micron Technology (22%), et celui des flash NAND à 40%, devant Toshiba (17%), Western Digital (15%), SK Hynix (15%) ou Micron Technology (12%), selon Nomura. Avec un investissement prévisionnel monstre de 21,3 milliards de dollars en 2017 et 2018, il est le mieux armé pour accroitre rapidement sa production et profiter de l’envolée de la demande.

Nomura entrevoit une consolidation dans les mémoires flash NAND. Un marché détenu aujourd’hui par quatre ensembles : Samsung Electronics, l’alliance Toshiba-Western Digital, SK Hynix et l’alliance Micron Technology-Intel. Dans les puces Dram, le marché est contrôlé seulement par trois fournisseurs, Samsung Electronics, SK Hynix et Micron Technololgy, alors qu’il comptait une dizaine d’acteurs dans les années 2000 et une vingtaine dans les années 1990.

Offensive chinoise en question

La banque japonaise ne voit pas la vente des mémoires flash NAND de Toshiba au consortium mené par les japonais INCJ et DBJ modifier le paysage. Concernant le projet de fournisseurs chinois comme Yangtze River Storage Technology de s’attaquer au marché à partir du second semestre 2018, elle reste pour le moins dubitative sur leur capacité à relever les défis technologiques. De quoi rassurer Samsung Electronics, le premier acteur en ligne de mire de l’offensive chinoise.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle