Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

La guerre du sucre déstabilise les acteurs français

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête Un an après la fin des quotas, l’optimisme des sucriers européens, notamment des français, est retombé, malmené par la chute des cours de l’or blanc.

La guerre du sucre déstabilise les acteurs français © dieter76 - Fotolia

En quittant l’autoroute A1 pour rejoindre le hameau de Sainte-Émilie (Somme), au cœur de la Picardie, l’odeur ne trompe pas. La récolte de betteraves a bel et bien commencé. L’usine de Cristal Union, l’une des plus importantes du groupe sucrier, numéro deux français, carbure avec une production quotidienne de 17 000 tonnes. Pourtant, la file des camions qui attendent d’entrer dans la sucrerie peine à masquer les difficultés du secteur. Comme tous ses concurrents européens, Cristal Union fait face à la baisse des cours mondiaux du sucre. Au cours des derniers mois, ceux-ci ont dévissé à leur plus bas niveau depuis dix ans. Actuellement, l’or blanc s’échange à 345 dollars la tonne, contre 600 quelques semaines auparavant. En cause, une excellente récolte des grands pays producteurs de canne à sucre, dont le Brésil, l’Inde et la Thaïlande, qui ont inondé le marché mondial.

Ce qui ne dédouane pas les acteurs européens des choix qu’ils ont engagés à la veille de la fin des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3591-3592

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3591-3592

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle