La guerilla s'intensifie chez Sediver

Social

Partager


Le bras de fer entre la direction, les salariés et syndicats du fabricant d'Isolateurs en verre installé à Saint-Yorre près de Vichy, connaît de nouveau rebondissements. L'AFP annonce, selon des sources syndicales, l'intention de la direction de mettre en place un"lock-out" de l'usine.
Cette décision a été annoncée lors d'un comité central d'entreprise au siège social de Sediver à Nanterre. Une telle mesure, qui semble-t-il n'existe pas dans le droit français, selon le secrétaire du CCE, aurait pour conséquence la fermeture de l'usine aux salariés et l'arrêt du paiement des salaires.
Le juge des référés du TGI de Nanterre à quant à lui, ordonné la suspension du plan social jusqu'à vendredi et une décision sur le fond. Il a déclaré illégal l'envoi récent par la direction de lettres de licenciement à 70 salariés du site.
L'arrêt définitif de l'usine du groupe italien Seves, qui a récemment déclaré qu'il ne voyait plus de projet possible pour Saint-Yorre, semble inéluctable.
D.R avec AFP

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS