La Grèce a renoué avec la croissance (+0,2%) au 1er trimestre

ATHENES (Reuters) - L'économie grecque a renoué avec la croissance au premier trimestre après une légère contraction trois mois plus tôt, profitant d'une hausse de la consommation privée et des investissements, montrent les données publiées mardi par l'institut de la statistique Elstat.
Partager
La Grèce a renoué avec la croissance (+0,2%) au 1er trimestre
L'économie grecque a renoué avec la croissance au premier trimestre après une légère contraction trois mois plus tôt. Le PIB a progressé de 0,2%. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,2% en données corrigées des variations saisonnières après une baisse de 0,1% au dernier trimestre 2018.

Sur un an, la croissance a décéléré à 1,3% au premier trimestre après +1,5% en octobre-décembre.

L'investissement a bondi de 7,9% et la consommation des ménages a augmenté de 0,8% par rapport aux trois derniers mois de 2018, mais le commerce extérieur a apporté une contribution négative avec un recul de 2,1% des exportations qui contraste avec une hausse de 5,0% des importations.

"Comme attendu, l'investissement et la consommation privée ont tiré la croissance au premier trimestre mais les exportations nettes ont pesé", commente Nikos Magginas, chef économiste à la Banque nationale de Grèce. "Le ralentissement dans la zone euro a commencé à impacter l'économie grecque, avec un temps de retard."

Le PIB grec, d'un montant de 180 milliards d'euros, avait enregistré une croissance de 1,9% en 2018. La reprise économique a permis au Premier ministre Alexis Tsipras d'annoncer cette année des mesures sociales, sur lesquelles son parti de gauche compte pour combler le fossé avec l'opposition conservatrice lors des élections anticipées du mois prochain.

La Commission européenne a une prévision de croissance de 2,2% pour la Grèce cette année, alors que la banque centrale grecque attend 1,9%, comme en 2018.

"En l'état, un taux de croissance de 1,9% semble atteignable. La bonne tenue de la consommation privée sur le reste de l'année devrait compenser les pressions baissières de la demande externe, ce qui devrait contribuer à pousser la croissance à 2,0%", ajoute Nikos Magginas.

(George Georgiopoulos, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS