Quotidien des Usines

La Grande Minoterie de la Méditerranée fermera en novembre 2013

, , ,

Publié le

L'usine de production de semoule pour les industriels du couscous et des pâtes voit son principal client, Panzani, lui refuser un nouveau contrat.

La Grande Minoterie de la Méditerranée fermera en novembre 2013
Semoule
© D.R.

Les entreprises citées

"Panzani ne souhaite pas renégocier le contrat de fourniture signé en 2008". Dans ces conditions, la Grande Minoterie de la Méditerranée, (GMM), spécialisée dans la production de semoule à Marseille (Bouches-du-Rhône) ne pourra pas poursuivre son activité. Selon les syndicats, le contrat avec Panzani assure 70 % de la production du site.

La fermeture est donc programmée pour novembre 2013. La direction indique que, faute d'une reconduction du contrat, "la pérennité de l'exploitation du site, qui est lourdement déficitaire, et dont le niveau de pertes cumulées avoisine les 8,5 millions d'euros, n'est plus assurée".  C'est d'autant plus vrai que, selon elle, "aucun des repreneurs approché ces derniers mois n'a souhaité formuler d'offres".

Pour les 64 salariés du site, c'est un coup dur : "A chaque rachat, on a perdu des salariés" déplore Eric Fedi, le délégué CFTC de GMM. En 2008, lorsque le groupe NutriXo a racheté les Grands Moulins Maurel (ex-GMM), l'effectif était proche de 80 personnes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte