L'Usine Auto

La Google Car a le permis !

, , ,

Publié le

C'est la NTSHA, l'autorité en charge de la sécurité routière aux Etats-Unis, qui l'a dit : l'ordinateur des Google Car fait bien office de conducteur. Un frein au développement des véhicules autonomes est levé. 

Si les constructeurs progressent dans la mise au point des véhicules autonomes, le cadre réglementaire n'est pas encore prêt. Mais les choses bougent, doucement. L'autorité en charge de la sécurité routière aux Etats-Unis, la NTSHA, vient de répondre à des demandes de clarification de Google, qui teste des prototypes de véhicules autonomes dans plusieurs Etats américains. Le courrier datant du 4 février a été publié sur le site de l'organisme public cette semaine.

LE "SELF DRIVING SYSTEM" OFFICIELLEMENT AUX COMMANDES

L'autorité dit, en substance, qu'au regard de la loi, c'est le système informatique du véhicule (le "self driving system") qui fait office de conducteur, tous les occupants humains n'étant que des passagers. 

Retrouvez l'intégralité de cet article sur le site de L'Usine Digitale

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte