Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La Gigafactory 3 de Tesla commencerait sa production en Chine durant la seconde moitié de 2019

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

Vu sur le web Après avoir annoncé l'ouverture d'une Gigafactory en Chine en octobre 2018, Tesla espère commencer à produire des voitures durant la seconde partie de l'année 2019. 

La Gigafactory 3 de Tesla commencerait sa production en Chine durant la seconde moitié de 2019
La Gigafactory 3 devrait produire 500 000 voitures par an en Chine.
© Pascal Guittet

La Gigafactory 3, l’usine de production chinoise de voitures électriques de Tesla, commencera son activité durant la deuxième moitié de 2019, selon les informations de Bloomberg. Le média économique américain cite une annonce de la ville de Shanghai.

"Le maire de la ville, Ying Yong, a visité le site du projet près de Lingang, dans le sud-est de Shanghai, et a encouragé Tesla à accélérer la construction, selon un communiqué publié le 6 décembre sur le compte de la ville du réseau social WeChat", précise Bloomberg.

Tesla a confirmé la construction d’une Gigafactory à Shanghai en octobre 2018, sa première usine d’une telle taille à l'étranger, sur un terrain d'environ 860 000 mètres carrés. Le coût de la construction est estimé à deux milliards de dollars (1,7 milliard d’euros) et la capacité de production de l’usine devrait être de 500 000 véhicules par an. Tesla pourra tirer profit de l’ambitieux objectif de la Chine : les voitures électriques et hybrides doivent représenter au moins un cinquième des ventes dans le pays d’ici à 2025.

Tesla touché par la tension commerciale entre les Etats-Unis et la Chine 

Une usine en Chine permettrait à Tesla de faire face à l’impact de la situation commerciale entre les Etats-Unis et la Chine sur ses ventes. "La première usine de Tesla à l’étranger aidera le constructeur de voitures électriques à éviter certains des risques liés à l’importation de véhicules, tels que des tarifs plus élevés dûs aux tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis", analyse Bloomberg.

Ses ventes en octobre avaient plongé de 70 % à cause du climat défavorable entre les deux pays, indiquait Reuters. Les ventes en Chine pâtissaient du relèvement à 40% - décidé en juillet par Pékin - des droits de douane sur les importations automobiles en provenance des Etats-Unis.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle