La génération Y veut bien créer une start-up mais pas y travailler

Pour la sixième année consécutive, Deloitte publie un baromètre de l'humeur des jeunes diplômés. Où l'on vérifie l'envie d'autonomie voire d'indépendance des plus jeunes mais pas à n'importe quel prix. Focus sur quelques résultats clés. 

Partager
La génération Y veut bien créer une start-up mais pas y travailler
Les jeunes qui rêvent de travailler chez Facebook ? pas si sûr

Quel est le point commun entre un groupe du CAC 40 et une start-up ? Les jeunes diplômés interrogés par Deloitte ont aussi peu envie de travailler dans les premières que dans les secondes (respectivement 11 % et 10 % des réponses). A l'inverse, les entreprises de taille intermédiaire (citées par 29 %) et les PME (24 %) voire une entreprise familiale (13%).

Les Gafa on en rêve mais on n'ira pas

Même les GAFA (Google Apple Facebook Amazon) qui arrivent pourtont toujours en tête des entreprises qui font rêver les jeunes diplômés ne recueillent que 5 % des réponses. Du rêve à la réalité, il y a un grand pas entre rêver d'Emma Stone (ou de Ryan Gosling) et finir avec son conjoint. Le bon vieux principe de réalité s'impose. Ou, comme l'explique Géraldine Segond, associée chez Deloitte :"Il y a vraisemblablement une part d'auto-censure. Les jeunes diplômés n'ont pas fait cette réponse car ils savent que les possibilités d'emploi ne sont pas si nombreuses que ça, surtout en France".

Ce serait pourtant une erreur d'en conclure que tout le buzz autour des start-up est une invention médiatique. Si travailler dans une start-up "colle le seum" à neuf jeunes sur dix, ils veulent bien en être le chef, le fondateur. 48 % des jeunes diplômés interrogés disent avoir le projet de créer un jour leur propre entreprise. 6 % disent vouloir le faire dans l'année qui vient, 9 % dans les un à trois ans qui viennent.

Sorti du giron familial, les jeunes veulent qu'on les lâche

Ce que les jeunes semblent vouloir avant tout et plébisciter c'est l'autonomie et le sens dans le travail. Deloitte leur a soumis une liste d'items concernant les manières de travailler. Ainsi, 44 % des jeunes diplômés trouvent qu'il est important (très ou plutôt) de travailler pour une entreprise en tant qu'indépendant. Surtout, ils sont 78 % à dire qu'ils veulent bien être salarié mais en s'automanageant (sic) soit "être autonomie et choisir ses missions tout en respectant l'alignement stratégique de l'entreprise." 87 % considèrent qu'avoir des horaires de travail flexibles est très important, quand "seulement" 59 % plébiscitent le télétravail.

Avis aux entreprises : ce qui se dit sur elle sur les réseaux sociaux ou sur les sites comme Glassdoor est lu par les plus jeunes.12 % des jeunes en poste au moment de l'enquête disent y donner beaucoup d'importance, 40 % répondent que c'est pour eux assez important.

L'expatriation, un choix minoritaire

Autre information contenue dans cette enquête : le rapport des jeunes à l'expatriation. Ils sont 84 % à considérer que leur avenir professionnel se situe en France. Par soustraction, ils ne sont que 16 % à considérer que cela passe par l'étranger. Parmi ces derniers, 55 % veulent y passer moins de cinq ans, 11 % de 6 à 10 ans et 34 % toute leur carrière (soit 5 % du total de l'échantillon). Le baromètre montre aussi que s'ils ont envie de partir ce n'est pas forcément très loin. 67 % cite l'Europe comme destination. Plus étonnant, 15 % partiraient bien en Océanie, qui se place bien devant l'Asie (9%).

Lire l'intégralité du baromètre et notamment les informations sur les difficultés rencontrées ou non pour décrocher un premier emploi, c'est ici

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS