La gamme "Entry" restera la valeur montante de Renault en 2013

La marque au losange prévoit de dépasser la barre du million de véhicules de sa gamme "Entry" vendus cette année. En 2012, ces véhicules (marque Dacia en Europe et au Maghreb, marque Renault dans le reste du monde) représentait déjà 37% des ventes.

Partager
La gamme

"L'entrée de gamme n'est pas affecté par la crise", avait noté le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, lors de la conférence de presse qu'il tenait au salon automobile de Genève la semaine dernière. Quelques heures plus tôt, la marque Dacia poursuivait le renouvèlement de sa gamme avec la présentation du nouveau Logan MCV, après avoir donné un coup de jeune à la Duster et au Sandero.

Remède anti-crise

En 2013, Renault envisage ainsi de dépasser la barre du million de véhicules vendus pour sa gamme "Entry", a indiqué à La Tribune le directeur de cette gamme Arnaud Deboeuf. Le low-cost représenterait ainsi un formidable remède anti-crise pour la marque au losange.

Et pour cause, la gamme "Entry" du constructeur français lui a permis de maintenir la tête hors de l'eau en 2012. Avec 953 000 unités vendues l'année dernière dans le monde, soit une hausse de 17% pour ces véhicules commercialisés sous la marque Dacia en Europe, en Turquie et au Maghreb et sous la marque Renault dans le reste du monde, le low-cost devrait continuer à tirer son épingle du jeu en 2013.

37% des ventes de Renault en 2012

Quelques chiffres pour se rendre compte de l'importance qu'a pris le low-cost dans les ventes du groupe : en 2012, elles ont représenté 37% des ventes totales, contre 26% en 2010. Un poids d'autant plus important dans les marchés émergents. Au Brésil, les trois quarts des 190 000 véhicules vendus par Renault l'année dernière faisait partie de la gamme "Entry", près de 80% en Russie.

Une stratégie gagnante ? Le début d'année donne en tout cas raison à Renault. En février et dans un marché français en recul de 12,1%, Dacia enregistrait une progression de 37,3% de ses ventes. Et la marque au losange devrait continuer à proposer des véhicules à prix cassés dans les prochaines années, avec notamment le projet d'une usine en Inde, toujours d'actualité.

Julien Bonnet

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité Développement Système F/H

Safran - 10/11/2022 - CDI - Éragny

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Fourniture de bois et de matériel de menuiserie

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS