La future BPI apportera aux PME des crédits à l’exportation

Selon la ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq, cette mesure permettra de faire face à la concurrence de l’Allemagne, qui est mieux organisée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La future BPI apportera aux PME des crédits à l’exportation

Sur Europe 1 ce 1er octobre, la ministre a déclaré que "les entreprises intermédiaires solides n'ont pas toujours assez de fonds propres. Elles attendent beaucoup de la BPI, qui aura un volet international. Quand le rapport (de l'inspecteur général des finances Bruno) Parent a paru au mois de juillet, il n'y avait pas ce volet international (dans la BPI). Il y est désormais. Le Premier ministre l'a acté. Le président l'a acté. A partir de là, il faut se battre pour avoir des crédits".

Elle a notamment mis en avant une meilleure organisation sur le territoire français pour repérer les PME innovantes et les accompagner à l'export. Selon elle, "il faut que les entreprises puissent bénéficier de bons crédits à l'export et de bonnes garanties".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"J'entends justement apporter ma pierre au pacte de compétitivité que proposera le Premier ministre par la réforme de nos financements à l'export, car nous sommes en concurrence avec des partenaires-amis comme les Allemands, qui sont mieux organisés", a-t-elle assuré.

Cette déclaration intervient deux mois après la proposition par Jean-Marc Ayrault, Premier ministre d’un pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi. L’objectif étant de mettre un terme au "décrochage" industriel de la France, lors de sa déclaration de politique générale à l'Assemblée.

La BPI aura une capacité d'intervention de plus de 30 milliards d'euros et devrait être opérationnelle dès 2013, selon Nicole Bricq.
Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici présentera le projet de loi permettant sa création en conseil des ministres le 17 octobre.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS