Avec le feu vert chinois, la fusion Essilor/Luxottica enfin sur les rails

Soulagement pour le français Essilor et l'italien Luxottica. L'autorité des marchés chinoise a annoncé le 26 juillet qu'elle autorisait sous condition la fusion entre le géant des verres et le propriétaire de la marque de lunettes Ray-Ban, qui devrait être bouclée d'ici deux mois.

Partager

Avec le feu vert chinois, la fusion Essilor/Luxottica enfin sur les rails
Le géant des verres ophtalmiques Essilor va pouvoir épouser le spécialiste des lunettes haut de gamme Luxottica.

Jeudi 26 juillet, l'autorité des marchés chinoise a donné son feu vert, mais fixé ses conditions au français Essilor et à l'italien Luxottica pour leur fusion: la nouvelle entité issue de leur regroupement ne doit pas vendre ses produite de lunetterie en deçà du prix de revient sans un bon motif, et ne pourra pas imposer aux opticiens chinois des clauses d’exclusivité, a dit l'Administration publique de la régulation du marché.

Essilor et Luxottica avaient annoncé fin juin un report au 31 juillet du terme de leur accord de rapprochement, dans l'attente du feu vert des autorités chinoises. Baptisé EssilorLuxottica, leur union, dont le siège sera en banlieue parisienne, devrait représenter un chiffre d'affaires annuel de plus de 16 milliards d'euros, pour une valorisation boursière de quelque 50 milliards d'euros.

A LIRE AUSSI

Essilor, géant français et mondial des verres ophtalmiques, qui a annoncé par ailleurs le 26 juillet des résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes, a confirmé ses objectifs annuels et dit que la procédure de fusion avec Luxottica se poursuivait normalement, et pourrait intervenir d'ici deux mois.

Luxottica - connu pour ses marques de lunettes haut de gamme exploitées sous licence (Chanel, Prada, Ralph Lauren...) ou détenues en propre (Ray-Ban, Persol, Oakley) - a publié pour sa part lundi un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation ajusté globalement stables au premier semestre.

Essilor et Luxottica accroissent leurs gains après l'annonce de l'autorité chinoise; Essilor gagne plus de 2% à Paris et Luxottica 2,4% en Bourse de Milan.

(avec Reuters: Bureau de Pékin; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS