Avec le feu vert chinois, la fusion Essilor/Luxottica enfin sur les rails

Soulagement pour le français Essilor et l'italien Luxottica. L'autorité des marchés chinoise a annoncé le 26 juillet qu'elle autorisait sous condition la fusion entre le géant des verres et le propriétaire de la marque de lunettes Ray-Ban, qui devrait être bouclée d'ici deux mois.

Partager
Avec le feu vert chinois, la fusion Essilor/Luxottica enfin sur les rails
Le géant des verres ophtalmiques Essilor va pouvoir épouser le spécialiste des lunettes haut de gamme Luxottica.

Jeudi 26 juillet, l'autorité des marchés chinoise a donné son feu vert, mais fixé ses conditions au français Essilor et à l'italien Luxottica pour leur fusion: la nouvelle entité issue de leur regroupement ne doit pas vendre ses produite de lunetterie en deçà du prix de revient sans un bon motif, et ne pourra pas imposer aux opticiens chinois des clauses d’exclusivité, a dit l'Administration publique de la régulation du marché.

Essilor et Luxottica avaient annoncé fin juin un report au 31 juillet du terme de leur accord de rapprochement, dans l'attente du feu vert des autorités chinoises. Baptisé EssilorLuxottica, leur union, dont le siège sera en banlieue parisienne, devrait représenter un chiffre d'affaires annuel de plus de 16 milliards d'euros, pour une valorisation boursière de quelque 50 milliards d'euros.

A LIRE AUSSI

Essilor et Luxottica, les yeux dans les yeux

Essilor, géant français et mondial des verres ophtalmiques, qui a annoncé par ailleurs le 26 juillet des résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes, a confirmé ses objectifs annuels et dit que la procédure de fusion avec Luxottica se poursuivait normalement, et pourrait intervenir d'ici deux mois.

Luxottica - connu pour ses marques de lunettes haut de gamme exploitées sous licence (Chanel, Prada, Ralph Lauren...) ou détenues en propre (Ray-Ban, Persol, Oakley) - a publié pour sa part lundi un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation ajusté globalement stables au premier semestre.

Essilor et Luxottica accroissent leurs gains après l'annonce de l'autorité chinoise; Essilor gagne plus de 2% à Paris et Luxottica 2,4% en Bourse de Milan.

(avec Reuters: Bureau de Pékin; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS