La fusion de Pernod et Ricard entraîne la suppression de 280 postes en France

Près de 45 ans après leur mariage, Pernod et Ricard fusionnent enfin en France. Une décision qui entraînera la suppression de 280 postes essentiellement sur les fonctions marketing et commerciales.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La fusion de Pernod et Ricard entraîne la suppression de 280 postes en France
Pernod et Ricard annoncent leur fusion en France

45 ans après avoir annoncé leur mariage, les deux entités du groupe Pernod Ricard, qui étaient restées administrativement indépendantes en France, ont annoncé leur fusion.

Fusion à partir du 1er juillet 2020

Un rapprochement qui entraînera le départ de 280 personnes, soit 10% de ses effectifs en France. "Il s'agira essentiellement des fonctions marketing et commerciales", précise un porte parole du groupe qui confirme qu'aucun site de production ne sera affecté par la fusion des deux entités.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Bien qu'administrativement distincts, Pernod et Ricard disposaient, depuis 2015, d'un président commun. A compter du 1er juillet 2020, les deux entités seront réunies sur un même siège social à Marseille.

Reconquérir le marché français

Ce projet intervient alors que les résultats du groupe en France sont inférieurs aux attentes. En deux ans, le numéro 2 mondial des spiritueux a perdu en France 60 millions d'euros de chiffre d’affaires, soit l’équivalent de celui d’une filiale européenne. "Le modèle français du groupe qui repose sur deux sociétés et deux réseaux de distribution est devenu trop complexe. Il manque d’agilité", explique le groupe dans un communiqué.

Grâce à cette fusion, Pernod Ricard entend réorganiser son modèle commercial grâce à un réseau unique, structuré par canal de distribution. "Cela va nous permettre de mutualiser nos forces pour être plus percutants sur le marché français", explique le porte parole du groupe. En cas de réussite, le groupe évoque la possibilité de créer 90 nouveaux postes sans pour autant donner plus de précisions.

Vente de Cubzac à InVivo Winve

La reconfiguration du portefeuille passe également par la vente du site de production de Cubzac-les-Ponts (Gironde) à InVivo Wine. "Ce projet se ferait avec une garantie de maintien de l’emploi pour les 29 salariés du site", assure Pernod Ricard. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. Ce site créé en 1898 produit notamment le vin mousseux Café de Paris.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS