La fusée géante de la NASA réussit un test important avant de décoller pour la Lune

Grâce à cette réussite, le Space Launch System (SLS) de la NASA pourrait bien prendre son envol en 2021 pour rejoindre la Lune. L'agence spatiale américaine a réussi la mise à feu statique de l'étage principal de sa fusée géante.

Partager
La fusée géante de la NASA réussit un test important avant de décoller pour la Lune
L’essai s’est déroulé au Stennis Space Center de la NASA, dans le Mississippi (États-Unis).

L’heure du décollage approche pour le gigantesque Space Launch System (SLS). Jeudi 18 mars, la fusée de la NASA a réussi un test crucial avec la mise à feu statique de ses moteurs. Les prochaines missions américaines en partance pour la Lune doivent en effet s’appuyer sur ce lanceur XXL.

Un étage de 64 mètres

L’agence spatiale américaine avait conduit un test identique en janvier sur l’étage principal du SLS. Une anomalie technique avait toutefois entraîné l’arrêt prématuré des moteurs. D’où la nouvelle tentative du 18 mars. Le bon déroulement de l’essai comptait d’autant plus que la NASA a utilisé le modèle de vol de l’étage principal du SLS : celui qui doit lancer fin 2021 la mission Artemis I en direction de l’orbite lunaire.

L’essai s’est déroulé au Stennis Space Center de la NASA, dans le Mississippi (États-Unis). Pour mettre sa fusée à l’épreuve, la NASA a allumé quatre moteurs RS-25 pendant huit minutes et 19 secondes en générant 725 tonnes de poussée. Ils devront fonctionner aussi longtemps lors du décollage d’Artemis I. Boeing a construit l’étage principal de 64 mètres où se trouvent les réservoirs de propergol avec le réseau complexe de logiciels de vol et de systèmes avioniques. De son côté, Aerojet Rocketdyne a fourni les moteurs RS-25.

Retrouvez ci-dessous la retransmission complète de la mise à feu statique.

La réussite de cette étape marque la fin d’une campagne de huit tests sur l’étage principal du SLS, la plus puissante fusée jamais développée par la NASA. “Au cours de ce test, l'équipe a effectué des opérations inédites avec l'étage central, a répété certaines opérations critiques et a enregistré des données de test qui nous aideront à vérifier que l'étage central est prêt pour le premier et les futurs vols du SLS pour le programme Artemis de la NASA", commente dans un communiqué John Honeycutt, responsable du programme SLS à la NASA.

(L'étage principal du SLS lors de son installation pour le test de mise à feu statique. Crédit : NASA Stennis Space Center)

A LIRE AUSSI

ArianeGroup décroche la Lune... et deux contrats auprès d’Airbus

Décollage prévu fin 2021

Prochaines étapes : la remise à neuf de l’étage principal pour le livrer au Kennedy Space Center de la NASA en Floride. Sur ce site, l’élément sera assemblé avec les autres parties de la fusée et avec la capsule Orion à laquelle Airbus et ArianeGroup contribuent. Aux dernières nouvelles, la première mission du programme Artemis devait décoller en novembre 2021 mais le problème technique de janvier pourrait compromettre ce calendrier.

A LIRE AUSSI

Quelle est cette technologie européenne sur laquelle compte la Nasa pour revenir sur la Lune ?

Lancé par le SLS, Orion partira sans équipage à bord pour rejoindre l’orbite lunaire. Lors de ce vol, la capsule devrait s’approcher jusqu’à 100 kilomètres de la Lune afin de récolter des données pour les expéditions suivantes, cette fois accompagnées d’astronautes. Après un voyage d’environ trois semaines, Orion devrait revenir pour un amerrissage au large des côtes californiennes.

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - OPH 13 HABITAT

Travaux de ravalement, d'entretien et d'isolation des façades

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS