La France vise une alliance avec l'Allemagne dans l'hydrogène... mais ne compte pas abandonner le nucléaire

Le plan de relance de l'économie française inclura des éléments de développement dans l'hydrogène dans le cadre d'un partenariat avec l'Allemagne, a annoncé mardi 30 juin Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances.

Partager

La France vise une alliance avec l'Allemagne dans l'hydrogène... mais ne compte pas abandonner le nucléaire
Grâce à un soutien de sept milliards d’euros, l'Allemagne ambitionne d’installer 10 GW de capacités d’électrolyse d’ici à 2040.

Alors que la France s'est fixé en 2018 l'objectif d'un financement régulier de 100 millions d'euros par an en faveur de l'hydrogène, l'Allemagne a annoncé en juin 2020 qu'elle prévoyait d'investir 9 milliards dans cette molécule, qui peut être utilisée pour la production ou le stockage d'énergie et qui, produite à partir d'énergies renouvelables, est neutre en carbone.

Découvrez ici notre grand dossier consacré à l'hydrogène

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Tout le monde me dit 'il faut développer l'hydrogène', j'y suis très favorable. Dans le plan de relance, il y aura aussi des éléments très forts pour développer la filière de l'hydrogène et nous le ferons en liaison avec l'Allemagne, dans un partenariat avec l'Allemagne", a déclaré mardi 30 juin le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire sur BFM TV.

A LIRE AUSSI

Défendre aussi l'énergie nucléaire

Evoquant la possibilité que la France produise son propre "hydrogène propre" à partir de son électricité nucléaire, le ministre a en outre réaffirmé que celle-ci gardait "toute sa pertinence" sur le long terme.

"Je suis un défenseur du nucléaire. Comme beaucoup de scientifiques beaucoup plus chevronnés que moi le sont parce que le nucléaire n'émet pas de CO2 et qu'aujourd'hui (il) a deux avantages : (il) nous permet d'être l'un des pays qui émet le moins de CO2 pour sa production d'électricité et ça nous garantit quelque chose dont tout le monde parle matin midi et soir, ça nous garantit notre indépendance", a-t-il dit.

Alors qu'EDF vient de déconnecter du réseau national la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), doyenne du parc nucléaire français, Bruno Le Maire a également redit que le gouvernement ne prendrait de décision sur la construction de nouveaux réacteurs de type EPR que lorsque celui de Flamanville (Manche) entrerait en activité.

Retrouvez ici notre dossier complet sur l'après-Fessenheim

Le ministre a rappelé au passage son souhait que les délais de l'EPR de Flamanville "soient tenus", la mise en service du réacteur étant aujourd'hui prévue fin 2022 après de multiples retards et dépassements de budget.

A LIRE AUSSI

avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS