La France va mettre en place un nouveau fonds de 3 milliards d'euros pour les entreprises

PARIS (Reuters) - La France va mettre en place un nouveau fonds de trois milliards d'euros pour soutenir les grandes entreprises et celles de taille intermédiaire dont l'activité a été affectée par la crise sanitaire et qui ont besoin de financements, a déclaré mardi le ministre des Finances, Bruno Le Maire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France va mettre en place un nouveau fonds de 3 milliards d'euros pour les entreprises
La France va mettre en place un nouveau fonds de trois milliards d'euros pour soutenir les grandes entreprises et celles de taille intermédiaire dont l'activité a été affectée par la crise sanitaire et qui ont besoin de financements, a déclaré mardi le ministre des Finances, Bruno Le Maire. / Photo prise le 15 février 2021/REUTERS/Sarah Meyssonnier

S'exprimant lors d'une conférence de presse destinée à présenter le dispositif d'accompagnement des entreprises en sortie de crise, Bruno Le Maire a souligné que ce fonds devait assurer une transition en douceur après la fin du "quoi qu'il en coûte" mis en place dans le cadre de la lutte contre l'épidémie due au coronavirus.

Ce fonds va permettre d'accorder aux entreprises concernées deux types de financement après étude de leur dossier par un comité consultatif: des prêts sans durée de maturité et des prêts plus classiques.

S'agissant du premier type de financement, Bruno Le Maire a indiqué qu'il était équivalent quasiment à des fonds propres car la maturité est indéterminée, même si le taux augmentera en fonction de la durée.

Le deuxième type de financement, a-t-il expliqué, est un prêt plus classique avec un différé d'amortissement.

Devançant d'éventuelles critiques, le ministre a assuré que ce fonds vise seulement à assurer la transition des entreprises vers un retour à la normale.

"Je vais être très clair sur ce fonds de transition. L'objectif, ce n'est pas de diluer les actionnaires et l'Etat n'a pas vocation a devenir actionnaire universel des entreprises françaises. Notre objectif est d'assurer une transition dans la sortie de crise pour que ces entreprises puissent rebondir."

Le fonds sera géré au sein du ministère de l’Economie, qui instruit les demandes de financement transmises à l’adresse mail: fonds.transition@dgtresor.gouv.fr, précise le gouvernement dans un communiqué.

(Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS