Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La France va commander de nouveaux Rafale à Dassault Aviation

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

La ministre de la Défense Florence Parly se rend dans l'usine Dassault de Mérignac ce 14 janvier pour annoncer une nouvelle commande d'avions de combat Rafale, pour un montant de près de 2 milliards d'euros.

La France va commander de nouveaux Rafale à Dassault Aviation
La chaîne d'assemblage du Rafale à Mérignac.
© © Dassault Aviation - S. Rande/C

Dassault Aviation enregistre une première commande en 2019 pour son Rafale. La France va lui acheter plusieurs avions de combat, à livrer à partir de 2023. Florence Parly, la ministre de la Défense, doit l'annoncer ce lundi 14 janvier lors d'une visite à l'usine d'assemblage des Rafale de Dassault Aviation, à Mérignac (Gironde). Elle l'a confirmé dans un entretien à Sud Ouest publié le 13 janvier.

Un contrat de près de 2 milliards

Le nombre d'appareils commandés n'est pas encore connu, mais le contrat devrait atteindre près de 2 milliards d'euros. Il s'agit d'avions au standard F4, qui succède à la version F3R.

Celle-ci dote l'appareil de fonctionnalités devant améliorer ses capacités à évoluer seul ou en coalition, grâce à des nouveaux capteurs et à une connectivité améliorée. Le Ministère de la Défense avait donné son feu vert au développement de ce nouveau standard en mars 2017.

Plus d'informations à suivre sur L'Usinenouvelle.com

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle