La France va accueillir la première grande usine de Huawei hors de Chine

par Mathieu Rosemain
La France va accueillir la première grande usine de Huawei hors de Chine
Huawei va construire en France sa première grande usine en dehors de la Chine, a annoncé jeudi Liang Hua, le président du géant des télécoms chinois, qui va investir environ 200 millions d'euros lors de la première phase de ce projet. /Photo prise le 28 janvier 2020/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Huawei va construire en France sa première grande usine en dehors de la Chine, a annoncé jeudi Liang Hua, le président du géant des télécoms chinois, qui va investir environ 200 millions d'euros lors de la première phase de ce projet.

Cette usine, qui fabriquera des équipements destinés à des stations de base pour mobiles, permettra de créer environ 500 emplois directs.

"Le site va fournir toute l'Europe, pas seulement la France", a déclaré Liang Hua lors d'une conférence de presse, ajoutant que les activités de Huawei étaient mondiales et que le groupe se devait à ce titre d'avoir une empreinte industrielle globale.

Les équipements produits par cette usine seront compatibles avec la nouvelle norme de téléphonie mobile 5G, a précisé le groupe, mais ils ne sont pas destinés à être installés sur la partie la plus sensible des réseaux.

Huawei est au coeur d'une polémique alimentée par les Etats-Unis, qui accusent le groupe d'activités d'espionnage pour le compte de Pékin, ce que le premier équipementier télécoms mondial dément.

La 5G, dont les débits sont sans commune mesure avec la 4G, va permettre de connecter les voitures et de créer de nouveaux services dans la santé, l'industrie et les objets connectés.

Son déploiement est devenu un enjeu géopolitique international, notamment en Europe, où la question d'une interdiction du groupe chinois fait débat.

En Allemagne, où le sujet divise au sein même du gouvernement allemand, la chancelière Angela Merkel a demandé d'attendre le sommet européen de mars prochain pour prendre une décision sur la possibilité ou non de recourir à Huawei, selon plusieurs sources.

En Grande-Bretagne, le gouvernement de Boris Johnson a annoncé qu'il autoriserait Huawei à jouer un rôle, mais limité, dans le déploiement de la 5G.

Le gouvernement français devrait pour sa part donner d'ici à la fin du mois ses premières autorisations aux demandes d'équipements formulées par les opérateurs qui ont le choix entre le groupe chinois et les fournisseurs européens Nokia et Ericsson.

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire s'est dit ce mois-ci "favorable par principe" à la préférence européenne.

Le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton, sans citer Huawei, a mis en garde à plusieurs reprises sur les risques en matière de sécurité posés par certains équipementiers.

"PAS UNE OFFENSIVE DE CHARME"

On ignore pour le moment si le projet d'usine de Huawei a reçu l'approbation d'Emmanuel Macron, qui veut renforcer les investissements étrangers en France mais a récemment mis en garde contre la Chine.

Sollicitée, l'Elysée n'a souhaité faire aucun commentaire.

"Ce n'est pas une offensive de charme", a assuré Liang Hua, ajoutant que le projet avait cependant été présenté au gouvernement français.

"La France est un des centres mondiaux pour la fabrication haut de gamme, caractérisée par des infrastructures industrielles matures, une géographie avantageuse, une main d'oeuvre hautement qualifiée. Autant d'éléments qui ont conduit à notre choix de la France", a souligné Huawei.

Pour le président de Huawei, l'usine française, dont la production annuelle sera de l'ordre d'un milliard d'euros, fait partie de la stratégie de diversification de la production du groupe.

En dehors de la Chine, Huawei détient jusqu'à présent seulement une usine de production en Inde où sont conçus des smartphones. Ailleurs dans le monde, il s'agit de sites d'assemblage.

(version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Mitry-Mory

Fourniture de colis de Noël pour personnes âgées

DATE DE REPONSE 09/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS