La France toujours à la traîne en matière de valorisation des déchets plastiques

PlasticsEurope, organisme européen regroupant les principaux producteurs de matières plastiques, a présenté le 14 janvier les chiffres de la valorisation des déchets plastiques pour 2018 en Europe.  La France stagne en milieu de tableau malgré une progression du recyclage.

Partager
La France toujours à la traîne en matière de valorisation des déchets plastiques

« En matière de recyclage, les producteurs de matières plastiques sont ultra-motivés. L’ampleur des initiatives pour augmenter la valorisation matière est sans précédent », se félicite Hervé Millet, directeur des affaires techniques et réglementaires de PlasticsEurope. L’organisme professionnel regroupant les principaux producteurs de polymères a présenté ce mardi 14 janvier les chiffres européens du recyclage des plastiques pour l’année 2018. Sur les 29,1 millions de tonnes de déchets plastiques post-consommation collectés dans l’Union européenne, 75 % ont été valorisées en 2018, par recyclage ou en tant que source d’énergie. Le recyclage des polymères, débouché privilégiés par les producteurs, a poursuivi sa progression pour passer de 31,1% en 2016, date de la précédente étude, à 32,5 % en 2018.

La valorisation énergétique est privilégiée

« Pour la première fois, la mise en décharge est descendue sous la barre des 25% », relève Hervé Millet, qui a rappelé que Plastics Europe milite pour faire interdire la mise en décharge des déchets plastiques dans les pays européens. « La mise en décharge prive l’industrie d’une ressource essentielle », renchérit Eric Quenet, directeur général de PlasticsEurope pour l’Europe de l’Ouest. Les pays interdisant déjà la mise en décharge arrivent en tête des bons élèves : la Suisse, l’Autriche, les Pays-bas, la Norvège et l’Allemagne affichent des taux de valorisation des déchets plastiques supérieurs à 95%. Si l’incinération pour la production d’énergie demeure le premier débouché, la majorité de ces pays atteignent également un taux de recyclage supérieur à la moyenne européenne, qui s’établit à 32,5 %.

La France toujours à la traîne

Dans ce palmarès, la France n’arrive qu’en milieu de tableau, à la 15ème position. Son taux de valorisation global atteint, en 2018, 67,5% soit un niveau stable depuis 2016. Faute d’une législation contraignante, 32,5% des déchets plastiques ont encore été mis en décharge sur cette période. Toutefois, la France montre un certain dynamisme dans le domaine du recyclage : avec 24,2 % des tonnages recyclés en 2018, le taux a progressé de presque 2% en deux ans, tandis que l’incinération a diminué d’1%. « En France, la croissance annuelle du recyclage entre 2016 et 2018 a été de 6,8%, contre 5,7% pour la moyenne européenne », détaille Hervé Millet.

PlasticsEurope salue cet engagement des industriels et des autorités de l’Hexagone vers la mise en place de filières de collecte séparées, qui favorisent le taux de recyclage matière par rapport au traitement des déchets en mélange, et la volonté de développer de nouvelles solutions technologiques. Sur ce dernier point, le recyclage chimique par pyrolyse, dont Total et Citeo ont annoncé la création d’une unité pilote en France, est particulièrement prometteur. Le gouvernement a également lancé, le 14 novembre dernier un Appel à Manifestation en vue d’identifier les besoins pour la mise en place de ces technologies en France. Il se clôturera le 14 février prochain.

L'interdiction des plastiques jetables vue comme une menace

L’organisme professionnel s’attend toutefois à quelques difficultés dans l’Hexagone pour la mise en place d’une filière de recyclage pérenne, notamment avec le projet de loi Economie circulaire, porté par le gouvernement, qui est sorti le 8 janvier de l'examen par une commission paritaire mixte composée de 7 sénateurs et 7 députés. Le texte prévoit, entre autre, « l’interdiction des plastiques à usage unique » d’ici à 2040. « Une désignation floue qui peut englober les couverts plastiques jetables comme les bouteilles ou les tubes de dentifrice. Potentiellement, tous les emballages sont concernés par cette interdiction », met en avant Eric Quenet, qui craint que cette interdiction réduise significativement les gisements de matière à recycler. « Ce qui pourrait freiner les investissements de la filière du recyclage », alerte Hervé Millet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS