Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

La France revient d'Inde avec 13 milliards d'euros de contrats

Simon Chodorge , , , ,

Publié le , mis à jour le 12/03/2018 À 09H33

La visite était placée sous le signe du commerce. Du 9 au 12 mars, une délégation d'entrepreneurs français a accompagné le chef de l'Etat pour un séjour en Inde. 20 contrats ont été signés selon l'Elysée pour un montant de 13 milliards d'euros. Quatre dossiers ont beaucoup compté dans ce bilan.

La France revient d'Inde avec 13 milliards d'euros de contrats
Emmanuel Macron et Isabelle Kocher ont inauguré le parc solaire d’Engie à Mirzapur en Inde
© Engie

Emmanuel Macron et une délégation française de chefs d'entreprises étaient en visite d'Etat en Inde du 9 au 12 mars. L'occasion pour la France de signer de nombreux contrats. Dans un communiqué, l'Elysée dénombre un total de 20 contrats signés pour un montant de 13 milliards d'euros. L'Etat a également annoncé 200 millions d'euros d'investissements en Inde.

Ce lundi 12 mars, le président de la République et le Premier ministre indien Narendra Modi ont inauguré en présence d’Isabelle Kocher, Directrice Générale d’Engie, le parc photovoltaïque de Mirzapur. Ce parc, d’une capacité de 101 MWc, est le plus grand projet solaire de l’État de l’Uttar Pradesh.

Un contrat de 12,5 milliards de dollars pour Safran

La coentreprise de Safran et de l'américain General Electric a compté pour beaucoup dans ce bilan avec un méga-contrat convenu à 12,5 milliards de dollars avec SpiceJet, une compagnie aérienne indienne spécialisée dans le low-cost. Le groupe aéronautique français a prévu de fournir et d'assurer la maintenance de moteurs pour 155 Boeing 737 MAX.

Safran ouvrira par ailleurs une usine d'interconnexion électrique à Hyderabad, dans l'Etat indien Telangana, dans le sud du pays. A terme, l'usine de 4 000 m² devrait accueillir 250 personnes. L'entreprise devrait également fournir cette année les harnais électriques des moteurs Leap qui sont actuellement fabriqués en Inde et destinés au marché des monocouloirs

ALSTOM décroche trois contrats

Le constructeur ferroviaire français a mené à bien trois contrats de son côté pour un montat de 75 millions d'euros. Deux ont été signés avec les entreprises de transport Mumbai Metro Rail Corporation et Jaipure Metro Rail Corporation pour l'alimentation électrique de lignes de métros. Un troisième contrat avec Chennai Metro Rail Corporation concerne "de nouveaux trains" explique l'entreprise dans un communiqué sans plus de détails.

EDF et le NPCIL sont arrivés à un accord

C'était l'un des dossiers attendus. EDF et le Nuclear Power Corporation of India (NPCIL) sont finalement arrivés à un accord le 9 mars pour la construction d'une centrale nucléaire dotée de six réacteurs EPR et qui devrait être lancée avant la fin de l'année à proximité de Jaitapur. Le projet est annoncé comme le plus grand projet nucléaire au monde avec une puissance approchant 10 GW.

70 millions d'euros sur douze ans pour Suez

L'entreprise de traitement des eaux et des déchets française, Suez, s'occupera de la distribution d'eau potable et de la modernisation du réseau d'eau dans la ville de Davangere au sud du pays. Le contrat recouvre la réhabilitation, l'exploitation ainsi que la maintenance de trois usines de production d'eau potable. Le réseau d'eau de la ville, actuellement obsolète, sera également remplacé par la construction d'un nouveau réseau par l'entreprise française.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

12/03/2018 - 09h26 -

Même si la nouvelle venue Spicejet, issue d'un groupe financier au passé un peu trouble, arrivait à croitre suffisamment pour s'offrir un jour les 150 á 200 737 "Max" en commande ou option chez Boeing, cela ne ferait au mieux que 300 à 400 moteurs. Au prix catalogue d'environ 11 millions € (selon version et package) cela représenterait donc au mieux 4,5 milliards (dont la moitié d'ailleurs irait au partenaire General Electric sans rester chez Safran). Serions nous en Corée du nord, pour que les communiqués mentent à ce point?
Répondre au commentaire
Nom profil

22/03/2018 - 15h18 -

Le contrat porte sur la fourniture ET la maintenance des moteurs en question. C'est d'ailleurs la partie "maintenance" de ces contrats qui offre la meilleure profitabilité.
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus