Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Algenics trouve ses antidotes dans la mer

Gaëlle Fleitour

Publié le

Avec les microalgues, on peut même produire des médicaments. C'est en tout cas l'ambition d'Algenics, une start-up nantaise issue d'un laboratoire de l'Ifremer fin 2007. Elle veut exploiter les microalgues comme des usines cellulaires pour la bioproduction. Reste à démontrer que ces organismes marins peuvent être une ressource au même titre que les cellules ou les bactéries généralement utilisées pour fabriquer des médicaments biologiques. « Les microalgues présentent de nombreux atouts, insiste Alexandre Lejeune, le directeur du développement commercial d'Algenics. Elles répondent aux enjeux de qualité et de sécurité sanitaire, car on ne connaît pas dans les microalgues de virus qui se propage chez l'homme. Elles peuvent être utilisées avec des outils de bioproduction traditionnels et génèrent des biomédicaments facilement reproductibles. Avec des coûts de production modérés, car ce sont des organismes simples, naturellement présents en milieu liquide. »

La société a déjà identifié une espèce rassemblant tous ces critères : PTA, une lignée cellulaire unique qu'elle a ensuite optimisée par génie génétique pour générer des protéines thérapeutiques pour l'homme. Elle est aussi parvenue à réaliser des copies du booster sanguin EPO présentant la même activité cellulaire que ceux déjà commercialisés. De quoi convaincre l'industrie pharmaceutique de lui confier la bioproduction de ces traitements. L'activité devrait lui rapporter 250 000 euros en 2011. Mais Algenics entend aussi développer ses propres produits. Un anticorps monoclonal de seconde génération pour l'oncologie devrait ainsi atteindre la fin de phase préclinique en 2015. D'ici là, la société d'une dizaine de salariés, accompagnée par Atlanpôle et Réseau Entreprendre, va s'atteler à sa première levée de fonds, prévue pour 2012.

L'INNOVATION

À partir de microalgues de la lignée cellulaire PTA, Algenics a conçu deux technologies brevetées de production de glycoprotéines (des substances formées d'une protéine liée à un glucide). Elle peut ainsi produire des anticorps monoclonaux ainsi qu'une catégorie de vaccins : les vaccins sous-unités.

L'OPPORTUNITÉ

Le marché mondial de la bioproduction de protéines thérapeutiques, en pleine croissance, représentait 4 milliards de dollars en 2010.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus