Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La France pourrait (enfin) vendre 24 de ses Rafale à l'export en Egypte

, , , ,

Publié le

Vu sur le web La France pourrait avoir trouvé un acheteur étranger pour ses Rafale : Le Caire serait sur le point de signer avec Paris un plan de financement de contrat pour 24 exemplaires de l'avion de combat de Dassault, dévoile Les Echos sur son site Internet le 5 février. 

La France pourrait (enfin) vendre 24 de ses Rafale à l'export en Egypte © D.R.

Le Rafale pourrait enfin être exporté. Pas encore vers l'Inde, ni vers le Brésil ou vers le Qatar… C'est avec Le Caire que la France est sur le point de signer un plan de financement de contrat pour 24 exemplaires de l'avion de combat de Dassault, mais aussi une frégate multimission Fremm, ont dévoilé des sources convergentes au quotidien Les Echos. L'opération pourrait rapporter entre 5 et 6 milliards d’euros, même si ce "chiffre pourrait être inférieur tout comme le nombre d’appareils", tempère le site web du média.

des négociations dificiles

Le plan de financement pourrait être bouclé d'ici la fin de la semaine. Il aura été difficile pour les deux parties de se mettre d'accord : l'Egypte exigeait au début des négociations que l'assureur-crédit hexagonal Coface (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur, qui garantit pour le compte de l’État des contrats d’exportation civils et militaires, en parallèle d'une activité privée) garantisse ces contrats à hauteur de 80 ou 90% (hors acompte). Le Trésor français a dit non, et propose au Caire d'assurer environ 50% de la valeur desdits contrats.

L'Egypte est dans une situation financière tendue, l'étape décisive à franchir sera donc le versement de l'acompte, explique Les Echos. Il pourrait s'élever à un demi-milliard d'euros, "une somme plus élevée que d’habitude et pour cause", commente le quotidien.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle