La France perd de son influence sur les vins méditerranéens

La production de vins méditerranéens ne s'est jamais aussi bien portée, enregistrant une production et des ventes en hausse, en particulier à l’exportation. Pourtant, selon une récente étude du cabinet Wine Intelligence, la France perd de sa superbe sur la zone, avec une part de marché et une production en baisse.

Partager
La France perd de son influence sur les vins méditerranéens

Les vins de la Méditerranée séduisent de plus ne plus les consommateurs du monde. C’est le constat d’une récente étude du cabinet Wine Intelligence, dévoilée pour la présentation du salon Vinisud qui aura lieu de 29 au 31 janvier à Montpellier (Hérault). Issus de 17 pays, les vins méditerranéens ont pesé pour 28,4 % dans la production mondiale de vins en 2014, soit 77 millions d’hectolitres, sur 270 millions hectolitres produits dans le monde. Un poids en augmentation ces dernières années. Entre 2010 et 2014, la production des vins méditerranéens a progressé de 5 %, quand la production mondiale de vins piétinait avec une hausse de 2 %.

Trois pays dominants

La production est dominée principalement par trois pays, qui pèsent plus de 80 % de la production : l’Italie (42 %), la France (25 %) et l’Espagne (20%). L’Italie fait preuve d’un très fort dynamisme dans ses volumes, puisque sa production a bondi de 10 % entre 2010 et 2014. La France, dont seulement 52 % de sa production fait partie des vins méditerranéens, n’a vu ses volumes augmenter que de 3 % sur la période. Un retard de croissance qui s’accentue pour l’Hexagone. Si l’on regarde les volumes de vins mis en marché, l’écart est encore plus flagrant. L’Italie a augmenté de 21 % les volumes de ses vins mis en marché entre 2013 et 2015 (34,9 millions d’hectolitres en 2015) tandis que ceux de la France ont reculé de 5 % sur la période, pour atteindre 18,8 millions d’hectolitres en 2015.

Des exportations tricolores qui se tassent

La majorité des vins méditerranéens sont consommés sur leur marché domestique. Seulement 36 % sont exportés, avec des disparités selon les pays : 51 % des vins méditerranéens espagnols sont exportés et seulement 27 % pour la France. Au total, 29,3 millions d’hectolitres (+ 6% par rapport à 2013) de vins méditerranéens ont été exportés en 2015, représentant un chiffre d’affaires de 8,8 milliards d’euros. Logiquement, l’Italie est le principal pays exportateur de la zone méditerranéenne, avec 48 % du total, selon Wine Intelligence. Si ce sont en majorité des vins tranquilles qui sont exportés, avec 25,7 millions d’hectolitres en 2015 (+ 3% par rapport à 2013), la progression la plus forte revient aux vins effervescents. Les volumes ont bondi de 27 % entre 2013 et 2015, grâce à des vins comme le Cava espagnol et le Prosecco italien. Dans cette progression, la France reste à la traîne, ne pesant que pour 1 % des exportations de vins effervescents, contre 64 % pour l’Italie et 35 % pour l’Espagne.

Au total, l’Espagne connaît la plus forte évolution des exportations de vins méditerranéens, avec une hausse de 11,9 % entre 2013 et 2015, à 7,3 millions d’hectolitres. L’Italie, premier pays producteur de la zone et exportateur, connaît elle aussi une belle progression de ses ventes extérieures avec + 8,1 % entre 2013 et 2015. La France enregistre une contre-performance. Ses ventes à l’export reculent de 0,8 % sur la période. En cause : la baisse de ses débouchés sur les pays européens (- 5%).

0 Commentaire

La France perd de son influence sur les vins méditerranéens

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS