La France ouverte à l'entrée de Mitsubishi dans Areva

PARIS (Reuters) - La France est ouverte à l'entrée du groupe japonais Mitsubishi dans le capital d'Areva, a déclaré le Premier ministre, François Fillon.

Partager

"J'ai indiqué au Premier ministre japonais le souhait, la volonté (...) de voir se renforcer l'association entre Areva et Mitsubishi pour la réalisation, notamment, d'un nouveau réacteur, le réacteur ATMEA et j'ai indiqué en particulier que la France était ouverte à l'entrée de Mitsubishi au capital d'Areva", a dit François Fillon lors d'un déplacement au Japon, selon un texte transmis à la presse.

Le spécialiste français du nucléaire travaille actuellement à la mise en oeuvre d'un projet d'augmentation de capital de trois milliards d'euros qui devrait marquer l'entrée dans son capital d'actionnaires internationaux. L'opération vise à assurer le financement d'un programme d'investissements de près de dix milliards d'euros d'ici à 2012.

Des fonds souverains du Qatar et du Koweït, ainsi que Mitsubishi Heavy Industries, sont pressentis pour participer à cet appel de fonds.

Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot

0 Commentaire

La France ouverte à l'entrée de Mitsubishi dans Areva

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS