La France n'a pas besoin de recapitaliser ses banques, dit Fitch

par Raoul Sachs et Leigh Thomas

Partager

PARIS (Reuters) - Fitch Ratings estime que l'Etat français n'aura pas besoin d'apporter son concours au renforcement du capital des banques françaises, a déclaré jeudi David Riley, l'un des responsables de la notation des émetteurs souverains de l'agence.

Le mois dernier, Fitch a mis sous surveillance négative la note triple A de la France, estimant que c'est le pays noté AAA de la zone euro le plus exposé à aggravation de la crise de la dette souveraine.

Si les banques françaises sont relativement peu exposées à leur dette souveraine nationale, elles l'ont été dans les pays de la zone euro en difficulté, comme l'Italie, la Grèce et l'Espagne.

Mais les nouvelles exigences en capital que leur imposent les régulateurs européens dans le cadre de Bâle III et les difficultés de lever des fonds sur les marchés de capitaux les a conduites à alléger leur bilan et à se délester de leurs actifs décotés, dont les titres de dette des pays 'périphériques' de la zone.

James Longsdon, coresponsable de la notations des institutions financières chez Fitch, a souligné lors d'une conférence que le marché de la dette senior des banques en zone euro l'année dernière avait été "catastrophique".

Les banques de la zone euro ont eu très largement recours aux liquidités illimitées offertes par la Banque centrale européenne, qu'elles empruntent à 1% et redéposent pour l'essentiel à la même BCE à 0,25%.

"Le financement de la BCE leur permet de gagner du temps pour alléger leur bilan", a dit James Longsdon.

Selon Fitch, les banques françaises comptaient, en octobre, pour 17% dans les opérations de financement de la BCE.

"Nous ne croyons pas, et nous ne nous attendons pas à ce que l'Etat français ait besoin d'apporter un soutien en capital aux banques françaises", a dit David Riley.

Lors d'une interview à Reuters, en marge de la conférence, il a réaffirmé que sauf intensification de la crise de la zone euro, Fitch ne changerait pas la note de la France avant 2013 et avant de connaître l'issue des élections présidentielle et législatives et la façon dont évoluent l'économie et les finances publiques du pays.

"A court terme, le gouvernement français a pris de nombreuses mesures pour améliorer la crédibilité de ses objectifs" (de réduction des déficits), a-t-il constaté.

"Mais nous pensons toujours qu'ils n'atteindront pas leurs objectifs 2013 et 2014", a-t-il dit, ajoutant que l'endettement sera plus élevé que prévu.

"Je ne crois pas que ce serait un choc pour le marché si la France devait perdre son triple A de Fitch ou d'une des autres agences de notation", a-t-il estimé.

Pour lui, si un début de solution de la crise de la zone euro se dessine, alors les inquiétudes entourant la France seraient "dissipées".

(Edité par Dominique Rodriguez

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS