Economie

La France, l'Allemagne, le Canada et la Russie exclus de la reconstruction en Irak

, ,

Publié le

Les Etats-Unis ont décidé d'exclure les sociétés françaises allemandes, russes et canadiennes des appels d'offre pour les contrats de construction en Irak. Une décision qui n'est "pas acceptable", a estimé le porte-parole du gouvernement allemand Bela Anda. La France de son côté a indiqué étudier la légalité des mesures décidées par les Etats-Unis, tout en refusant de commenter cette décision "à ce stade".

Le secrétaire adjoint à la Défense Paul Wolfowitz justifie ces exclusions par des questions "essentielles de sécurité" des Etats-Unis et la nécessité d'encourager des pays tiers à envoyer des troupes en Irak.

Les contrats, au nombre de 26, vont de l'équipement militaire à la reconstruction des routes, en passant par les installations pétrolières, les systèmes de communication et les réseaux d'adduction d'eau et de fourniture d'électricité. Ils se montent à un total de 18,6 milliards de dollars. 63 pays ont été reconnus éligibles pour participer aux appels d'offres.

Emmanuel Grasland avec AFP

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte