La France incitée par Bruxelles à remettre l'antiacnéique Diane 35 sur le marché

La Commission européenne a tranché en dernière instance en faveur de la reprise de la commercialisation de l'antiacnéique Diane 35, suspendue en janvier par les autorités sanitaires françaises suite à la confirmation de quatre décès liés à son utilisation.

Partager
La France incitée par Bruxelles à remettre l'antiacnéique Diane 35 sur le marché

Dans un communiqué publié le 30 juillet, la Commission européenne juge que "le rapport bénéfice/risque du médicament (Diane 35) est favorable".

Un avis qui rejoint celui du CMDh, l'organisme européen regroupant les agences nationales du médicament des différents pays européens. Il avait décidé en mai dernier de conforter la position de l'Agence européenne du médicament (EMA) sur le rapport bénéfices-risques de l'antiacnéique Diane 35.

Se basant sur les conclusions du Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC), la Commission a tout de même émis une série de réserves à la reprise de la commercialisation de ce médicament de l'allemand Bayer largement détourné par les patientes en tant que pilule contraceptive, rapporte l'AFP.

Diane 35 ne doit ainsi être utilisée "qu'après échec d'un traitement topique ou de traitements antibiotiques systémiques" et "doit être contre-indiquée chez les patientes ayant des antécédents de ou une prédisposition héréditaire à la thrombose veineuse", précise la Commission.

La décision de Bruxelles incite donc fortement l'agence de sécurité du médicament française, l'ANSM, a autoriser à nouveau la commercialisation de Diane 35 dans l'Hexagone, après l'entrée en vigueur de la suspension de son autorisation de mise sur le marché le 21 mai dernier.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS