International

La France hésite à retourner à la mine

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 15/07/2019 À 07H51

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

A la une Après la disqualification du projet Montagne d’or par le gouvernement, les Mines du Salat voient annulé leur permis d’exploration en Ariège. La filière s’inquiète.

La France hésite à retourner à la mine
Après l’explosion d’un engin artisanal devant son siège, à Orléans, et face à l’opposition des associations et riverains, Variscan a suspendu ses trois projets d’exploration en Bretagne.

Un engin explosif placé devant le siège de Variscan Mines à Orléans (Loiret), les bureaux de la Compagnie Montagne d’or aspergés de sang à ­Cayenne, un local technique d’Apollo Minerals incendié à Salau, sur la commune de Couflens (Ariège)…

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte