La France, éternel numéro un mondial du vin

Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, la France devrait réussir à garder sa place de premier producteur mondial de vin d’ici à 2016, avec une Chine de plus en plus présente parmi nos clients.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France, éternel numéro un mondial du vin

C’est une bonne nouvelle pour la France et son commerce extérieur. Selon une étude commandée par les organisateurs du salon Vinexpo au cabinet IWSR, l’Hexagone devrait conserver sa place de premier producteur mondial de vin et premier exportateur en valeur, au moins jusqu’en 2016, malgré une concurrence étrangère de plus en plus féroce.

La production française devrait s’établir à 502,96 millions de caisses de 9 litres (12 bouteilles) sur la période 2012-2016, soit une baisse modérée de 3,9 %, par rapport à la moyenne 2007-2011, devant l’Espagne (425 millions de caisses) et l’Italie (420 millions). Sur la seule année 2016, la production hexagonale devrait s’élever à 520 millions de caisses de 9 litres. "La France continue de restructurer son vignoble, ce qui explique la baisse modérée de la production, mais beaucoup a déjà été fait, contrairement à nos voisins Italiens et Espagnols, pour qui les baisses vont être plus sévères, respectivement de -16 % et -4 %", a affirmé le 15 janvier Xavier de Eizaguirre, le président de Vinexpo (le salon qui se tiendra du 16 au 20 juin 2013 à Bordeaux).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sur la même période, "l’Argentine et la Chine devraient continuer leur progression, autour de 167 millions de caisses de 9 litres, soit une hausse de 53,95 % pour cette dernière", ajoute-t-il, en soulignant que "l’Australie, victime d’un manque de succès sur son principal marché, la Grande-Bretagne, devrait voir sa production se tasser à 105,2 millions de caisses de 9 litres, soit un recul de 2,3%".

Montée en gamme des vins français

En matière d’exportations, la France va rester le premier pays en valeur, devant l’Italie et l’Espagne. Sa place devrait même être légèrement confortée à 9,902 milliards de dollars (+5,24 %) sur la période 2012-2016. En revanche, en volume, le pays continue à perdre des parts de marché sur ses voisins. L’Hexagone devrait passer de la deuxième à la troisième place d’ici à 2016, dépassée par l’Espagne, avec une Italie qui restera en tête.

"Cette évolution est due à une montée en gamme de nos vin", constate Xavier de Eizaguirre, qui précise que "l’Espagne pourrait s’avérer un concurrent redoutable prochainement du fait du travail de réorganisation, fusion et regroupement de ses entreprises qu’elle est en train d’effectuer". Pas de bouleversement pour l’heure du côté de nos principaux clients. L’Allemagne, le Royaume-Uni et l'ensemble Belgique - Luxembourg conservent le trio de tête. La Chine en revanche, est passée entre 2007 et 2011 devant le Canada, les USA et les Pays-Bas, avec une hausse vertigineuse de 508,32 % à 13,75 millions de caisses de 9 litres achetées. "Cette progression devrait encore se poursuivre d’ici à 2016", prévient Xavier de Eizaguirre, sans pour autant donner de prévisions.

Adrien Cahuzac

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS