La France donne des avions Jaguar à l’Inde… pour mieux lui vendre des Rafale ?

Selon des informations du site spécialisé Defense News, la France et l’Inde seraient discrètement en train de négocier un contrat pour des avions de combat… mais cela ne concerne pas une seconde commande tant attendue de Rafale !

Partager

La France donne des avions Jaguar à l’Inde… pour mieux lui vendre des Rafale ?
Le Jaguar est un avion de combat utilisé notamment pour l'attaque au sol. L'armée indienne est la dernière à utiliser encore cet appareil.

Le commandant en chef de l'armée de l'air indienne, l'Air Chief Marshal Birender Singh Dhanoa, effectue une visite officielle dans la capitale française du 17 au 20 juillet… L’occasion pour les deux pays de discuter de l’avenir de 31 avions d’attaque au sol Jaguar ? C’est ce que croit savoir le site Defense News qui affirme : "le gouvernement français a fait l'offre de vente pour les avions de combat Jaguar il y a environ six mois, et l'Inde étudie activement l'opportunité".

Selon Le Point, les discussions ne porteraient pas sur une vente mais bien sur un don de ces appareils actuellement sous cocon à Châteaudun (Eure-et-Loire) ! Si la proposition peut paraître étonnante, les deux parties en tire des bénéfices non négligeables. Pour l’armée indienne, il s’agit de "donner un second souffle à ses vieux appareils qui vont devoir durer plus longtemps que prévu" puisqu’elle utiliserait les pièces détachées des appareils français pour donner un coup de frais à sa propre flotte de 108 Jaguar. Et côté français, "le gouvernement marquerait des points auprès des Indiens, dont Dassault espère bien qu'ils vont passer une seconde commande de Rafale très prochainement", détaille Le Point.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En mai dernier, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier avait indiqué que le groupe était entré en négociations avec l’Inde pour un deuxième contrat, sans donner plus de précisions. Il avait également confié être confiant quant à la conclusion d’un quatrième contrat à l’export en 2018. Il comptait notamment sur la commande de la Malaisie qui a finalement fait savoir le 13 juillet dernier qu’elle reportait le remplacement de sa flotte de chasseurs de combat.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS