Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La France donne des avions Jaguar à l’Inde… pour mieux lui vendre des Rafale ?

Astrid Gouzik , , , ,

Publié le

Vu sur le web Selon des informations du site spécialisé Defense News, la France et l’Inde seraient discrètement en train de négocier un contrat pour des avions de combat… mais cela ne concerne pas une seconde commande tant attendue de Rafale !

La France donne des avions Jaguar à l’Inde… pour mieux lui vendre des Rafale ?
Le Jaguar est un avion de combat utilisé notamment pour l'attaque au sol. L'armée indienne est la dernière à utiliser encore cet appareil.
© Wikimedia commons - TSGT MIKE BUYTAS, USAF

Le commandant en chef de l'armée de l'air indienne, l'Air Chief Marshal Birender Singh Dhanoa, effectue une visite officielle dans la capitale française du 17 au 20 juillet… L’occasion pour les deux pays  de discuter de l’avenir de 31 avions d’attaque au sol Jaguar ? C’est ce que croit savoir le site Defense News qui affirme : "le gouvernement français a fait l'offre de vente pour les avions de combat Jaguar il y a environ six mois, et l'Inde étudie activement l'opportunité".

Selon Le Point, les discussions ne porteraient pas sur une vente mais bien sur un don de ces appareils actuellement sous cocon à Châteaudun (Eure-et-Loire) ! Si la proposition peut paraître étonnante, les deux parties en tire des bénéfices non négligeables. Pour l’armée indienne, il s’agit de "donner un second souffle à ses vieux appareils qui vont devoir durer plus longtemps que prévu" puisqu’elle utiliserait les pièces détachées des appareils français pour donner un coup de frais à sa propre flotte de 108 Jaguar. Et côté français, "le gouvernement marquerait des points auprès des Indiens, dont Dassault espère bien qu'ils vont passer une seconde commande de Rafale très prochainement", détaille Le Point.

En mai dernier, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier avait indiqué que le groupe était entré en négociations avec l’Inde pour un deuxième contrat, sans donner plus de précisions. Il avait également confié être confiant quant à la conclusion d’un quatrième contrat à l’export en 2018. Il comptait notamment sur la commande de la Malaisie qui a finalement fait savoir le 13 juillet dernier qu’elle reportait le remplacement de sa flotte de chasseurs de combat

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

24/08/2017 - 11h12 -

Une question qui les a payé les avions qui donne ?? Nous les citoyens français!! vive la France vive les français
Répondre au commentaire
Nom profil

21/07/2017 - 08h51 -

en tirent des bénéfices
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus