La France doit s’inspirer de la qualité du Made in China

Si, en Chine, les outils industriels sont taillés pour produire des biens de consommation de très mauvaise qualité, qui se détruisent vite, ils peuvent aussi fabriquer des biens de qualité équivalente ou bien supérieure à ce que l’on peut trouver en France.

Partager
La France doit s’inspirer de la qualité du Made in China

Qui possède des outils industriels de qualité, qui possède du savoir faire en terme d’artisanat ? La Chine. C’est un choc pour toute personne qui reste un peu en Chine. Il découvre que les outils industriels sont taillés pour produire des biens de consommation de très mauvaise qualité, qui se détruisent vite, vous blessent à l’usage… et des biens de qualité équivalente ou bien supérieure à ce que l’on peut trouver en France.

On s’en aperçoit très vite pour le métier du textile. Ici, c’est le règne du personnalisé. En terme de produits premium, il existe aussi bien une offre très automatisée qu’une offre manuelle, les deux étant reliés à une interface web pour la partie vente. Dans le domaine, on peut aussi bien citer Moodbyme que Cotton society. Mais il ne faut pas limiter la Chine à cela.

Je discutais récemment avec le fondateur de L’Usine à lunettes et de son équivalent anglo-saxon Polette. Ce dernier a recréé un écosystème d’optique qui intègre le design, la fabrication des montures, mais aussi la découpe et l’adaptation des verres correcteurs. J’ai failli oublier l’interface de vente web, et des prix très "made in China" ancienne époque.

Mais ce qui touche le plus, c’est l’édition de livres. La France dispose d’un secteur de l’édition très étoffé, compte de nombreux amoureux de belles éditions en papier vélin dont les pages sont reliées avec des coutures. C'est le ce choc quand on discute avec des spécialistes, qui expliquent que la plupart des maisons d’édition passent depuis longtemps par des intermédiaires pour faire fabriquer ces beaux livres en Asie, et en particulier en Chine. Certains expliquent même qu’en Europe ne restent presque plus que des outils industriels adaptés à la production en masse de livres aux pages collées, et que le savoir faire n’est plus dans les mains que de quelques sexagénaires proches de la retraite.

C’est sûrement excessif, mais il est intéressant d’avoir un œil sur le concept promu par Pixalib. Celui-ci permet de faire de l’autoédition sur livre relié, que ce soit pour du texte ou des photos. Avec une expédition aussi rapide que si l’impression et la fabrication était faite en France. Ai-je parlé de son "frontal web" et de ses velléités de proposer une plate-forme de commerce électronique dédié à l’auto édition de qualité ? Ce qui est également impressionnant ici, c’est que l’outil industriel est adapté à tous les tests. C’est là-dessus que s’est basé le site de crowdfunding asiatique Fundator.

Quoi de mieux lorsque l’on a une idée de designer - objet d’art ou de consommation - que de pouvoir la peaufiner en quelques jours. Si les usines ne sont pas disponibles, il suffit d’aller traîner dans des quartiers traditionnels chinois pour trouver des artisans expérimentés, même si la finition n’est pas forcement au rendez-vous.

On peut espérer que le déséquilibre de savoir faire et d’équipement de production entre l’Asie et l’Europe puisse se réduire quelque peu, via des mouvements comme l’impression 3D, les"fablabs" ou encore les "hackable devices" (boutique en ligne proposant du hardware "open source", avec une dimension communautaire).

Renaud Edouard-Baraud, directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS