La France devra s'expliquer auprès de l'UE sur les rejets d'Alteo Gardanne

Dans un courrier du 24 janvier, la Commission européenne somme le gouvernement français de s'expliquer sur le délai de six ans accordé à l'usine d'alumine d'Alteo à Gardanne pour mettre aux normes ses rejets dans les Calanques.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France devra s'expliquer auprès de l'UE sur les rejets d'Alteo Gardanne

La Commission européenne a récemment demandé au gouvernement français des explications sur la dérogation accordée à l’usine Alteo de Gardanne (Bouches-du-Rhône) lui permettant de poursuivre le rejet de déchets dans le parc national des Calanques. Dans ce courrier daté du 24 janvier, la direction générale de l’environnement de la Commission européenne demande notamment des précisions sur les mesures prises pour contrôler le niveau de toxicité de ces rejets, et sur les mesures adoptées par l’entreprise pour réduire leurs conséquences sur l’environnement et la santé. Le gouvernement français a 10 semaines pour répondre à toutes ces questions.

Des associations de défense de l’environnement, comme Sea Shepherd et la Ligue de protection des oiseaux ont également déposé des recours au tribunal administratif de Marseille contre le délai de six ans accordé à Alteo pour mettre aux normes ses rejets, tant solides que liquides.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS