Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La France debout pour soutenir Charlie, succession à la CGT, bilan du CES… La revue de presse de l'industrie

Publié le

3,7 millions de personnes sont descendues dans les rues de France pour soutenir la liberté de la presse et l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, victime d'un grave attentat le 7 janvier, la CGT sur le point de choisir un successeur à Thierry Lepaon, bilan des tendances du CES… Retrouvez l'essentiel de l'actualité de ce lundi 12 janvier dans la revue de presse de L'Usine Nouvelle.

La France debout pour soutenir Charlie, succession à la CGT, bilan du CES… La revue de presse de l'industrie © La Croix

La France debout pour soutenir Charlie Hebdo

Les quotidiens nationaux et régionaux se concentrent ce lundi 12 janvier sur la "marche historique" qui s'est déroulée le dimanche 11 janvier dans de très nombreuses villes de France. 3,7 millions de personnes sont descendues pour participer à la plus grande manifestation qui ait jamais eu lieu dans l'Hexagone.

Plus importante que celle qui s'était déroulée en 2002 contre la présence de Jean-Marie Le Pen (alors à la tête du Front National) au second tour de la présidentielle, souligne Le Monde dans une infographie. Comme le montre la vidéo ci-dessous, c'est une véritable marée humaine qui s'est rendue sur la place de la République à Paris pour défendre Charlie Hebdo, victime d'un grave attentat le 7 janvier, et plus largement la liberté d'expression.

Quelque 56 chefs d'État, de gouvernement et des responsables d'institutions internationales se sont déplacés à Paris pour marcher contre le terrorisme. Ils ont observé une minute de silence, filmée par France TV Info dans la vidéo ci-dessous. Mais comme le souligne 20 Minutes, certains d'entre eux sont des "fossoyeurs" de la liberté de la presse. "Dans la Hongrie de Viktor Orban, premier ministre, les journalistes doivent organiser des grèves de la faim pour dénoncer des lois liberticides", souligne sur son site le quotidien gratuit.

Cette vaste manifestation n'est pas au goût de tous les journalistes de Charlie Hebdo. Pour Luz l'un des rescapés de l'attentat interviewé par Les Inrocks, manifester pour soutenir cette rédaction qui s'est toujours battue contre les symboles est un contre-sens. "On doit porter une responsabilité symbolique qui n’est pas inscrite dans le dessin de Charlie. A la différence des anglo-saxons ou de Plantu, Charlie se bat contre le symbolisme. Les colombes de la paix et autres métaphores du monde en guerre, ce n’est pas notre truc."

Qui prendra la tête de la CGT ?

La succession de Thierry Lepaon à la CGT intéresse les journalistes : la confédération syndicale se réunit ces lundi 12 et mardi 13 janvier pour trouver un successeur à son leader démissionnaire. Mais la méthode employée, qui met Thierry Lepaon au centre du procédé, n'est pas sans provoquer des critiques, souligne le site de BFMTV.

"Il a obtenu de conserver une place au sein de la direction élargie de la centrale, la fameuse commission exécutive, mais surtout, il a obtenu que cette fameuse commission lui délègue le pouvoir de choisir la nouvelle équipe", détaille le site de France Inter.

Philippe Martinez, qui dirige la branche métallurgie du syndicat, pourrait succéder à Thierry Lepaon et devenir le futur secrétaire général, souligne Les Echos. Mais pour cela, il va lui falloir manœuvrer finement, car le parlement de la CGT pourrait ne pas valider la proposition que la commission exécutive de la CGT doit arrêter ce lundi 12 janvier.

Le CES fait son bilan

Sud-Ouest fait un bilan du Consumer Electronics Show qui s'est déroulé du 6 au 9 janvier à Las Vegas. De ce grand rendez-vous de l'électronique grand public, le quotidien retient 10 tendances, parmis lesquelles ont peut retenir l'essor des wearables, la réalité virtuelle, ou encore la maison connectée.

Les constructeurs optimistes pour le salon de Detroit

Le salon de l'automobile américain de Detroit démarre le 12 janvier pour les professionnels, pointe la presse. Après les années noires traversées par ce secteur, pouls de l'économie américaine, les constructeurs sont optimistes pour cette année : "A la sortie une année 2014 marquée par une vigoureuse hausse des ventes (+5,8%) qui a permis d'effacer totalement les effets de la crise de 2008, les professionnels en sont convaincus: les Américains ont retrouvé le chemin des concessions", note La Croix.

La loi Macron examinée

Les médias commentent le début du parcours parlementaire de la loi Macron. "Le texte sur la croissance et l'activité est examiné à partir d'aujourd'hui en commission spéciale de l'Assemblée. Des concessions sont attendues sur le travail dominical", pointe Les Echos. Ce texte pourrait provoquer "une crise identitaire au sein du PS", poursuit le quotidien économique.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle