Quotidien des Usines

LA FRANCE DE L'INDUSTRIELorraineEN PEINE DE NOUVEAUX PROJETSL'automobile demeure la locomotive régionale Prisée par les étrangers, la Lorraine accueille de plus en plus d'industries françaises. Les nouveaux " gros " projets sont rares.

,

Publié le

LA FRANCE DE L'INDUSTRIE

Lorraine

EN PEINE DE NOUVEAUX PROJETS

L'automobile demeure la locomotive régionale Prisée par les étrangers, la Lorraine accueille de plus en plus d'industries françaises. Les nouveaux " gros " projets sont rares.

L'INVESTISSEMENT INDUSTRIEL

91 projets annoncés ou achevés entre le second trimestre 2000 et le premier de 2001, soit 5,07 % du total France.

10,367 milliards de francs investis dans ces programmes, soit 4,07 % du total France.

3 029 emplois envisagés à terme, soit 3,59 % du total France.

L'année 2000 aura constitué un excellent cru pour l'économie régionale en termes d'investissements, selon l'Agence pour l'expansion industrielle de la Lorraine (Apeilor). Mais si l'embellie semble se poursuivre en 2001, l'essentiel de ces projets consiste en l'extension de sites existants ou en la poursuite de chantiers engagés l'an dernier. " Les extensions ne se déroulent plus de manière aussi automatique qu'auparavant. La concurrence entre la Lorraine et d'autres régions européennes s'intensifie à tel point que nous traitons aujourd'hui les dossiers d'extension de la même manière qu'un projet d'implantation ", note Jean-Marie Maîtresse, délégué général d'Apeilor. En renforçant leurs sites de production, les investisseurs confortent la vocation industrielle de la Lorraine. MCC confirme le choix de Hambach (Moselle) pour assembler la nouvelle Smart Roadster. Sovab modernise son site de production de Renault Master à Batilly (Meurthe-et-Moselle). Enfin, Faurecia ouvre une ligne de production d'ossatures de sièges automobiles pour PSA Peugeot Citroën à Nompatelize (Vosges). Ensemble, ils injecteront 1,5 milliard de francs dans l'économie locale. Emblématique de la reconversion du bassin houiller de l'est mosellan, le joint-venture Pilkington-Interpane poursuit la construction de l'usine de verre de Freyming-Merlebach, qui avait été annoncé début 2000 pour 1,1 milliard de francs, entraînant dans son sillage l'implantation de l'usine de verres spéciaux Interver. Le futur site renforce le secteur méconnu, mais prospère, de l'industrie verrière et cristalière de Lorraine.

Une percée dans la logistique

Pionnière de l'implantation de centre d'appels, la Meurthe-et-Moselle amorce également une percée dans la logistique. Dédiée à la distribution de CD, la plate-forme de Bertelsmann à Atton a démarré ce printemps. Le Conseil général mise sur la plate-forme de Gondreville, aménagée au terme d'un investissement de 400 millions de francs, pour accueillir de nouveaux logisticiens. Deux extensions notables, celles du plasturgiste italien Tontarelli, qui développe son unité d'ustensiles ménagers, et l'allemand Lindal, qui augmente ses capacités de production de cosmétiques, mobilisent près de 300 millions de francs. La tempête de 1999 a incité les scieries vosgiennes et meurthe-et-mosellane à moderniser leur outil de production. La filière évalue ses investissements à 135 millions de francs, répartis entre une trentaine de PME. Le papetier vosgien Arjo Wiggins achève pour sa part un investissement de 112 millions de francs dans une unité de co-génération et un laboratoire de préparation des couleurs. En revanche, le département continue à souffrir du lent déclin de sa filière textile (tissages de Géliot-la-Gosse, Rosy, Perrin France Confection...). Enfin, la Meuse reste le parent pauvre de l'économie lorraine. La construction du laboratoire d'enfouissement des déchets radioactifs, qui mobilise un investissement de 626 millions de francs sur la période 1999-2002, constitue le principal moteur de l'économie, par ailleurs affectée par la fermeture, en mars dernier, de la papeterie Jeand'heurs, qui employait 200 salariés.



Les indicateurs clés

Superficie 23 547 kilomètres carrés, soit 4,33 % du territoire national.

Population (recensement de 1999) 2 310 376 habitants, soit 3,95 % de la population française.

Budget régional 2001 2,88 milliards de francs, dont 7,3 % sont consacrés à l'action économique.

Industrie Part des effectifs salariés au 31 décembre 1999 31,92 %.

Autonomie Part des effectifs de l'industrie manufacturière dépendant d'un siège social dans la région en 1999 73,8 %.

Chômage Moyenne 2000 8,6 % Taux au 1er trimestre 2001 7,8 %

Sources : INSEE, DATAR, UNEDIC, SESSI/SCEES et DARES/Ministère de l'emploi et de la solidarité



QUATORZE INVESTISSEMENTS MARQUANTS

1 PSA PEUGEOT CITROËN (France)

Automobile

Rationalisation des chaînes de montage

Metz (57)

L'usine de boîtes de vitesses réorganise ses chaînes de montage. Pour un investissement de 500 millions de francs, le site produira une nouvelle famille de produits destinée aux grandes berlines et aux utilitaires des marques Peugeot, Citroën, Fiat et Nissan. Les opérations réalisées sans arrêt de la production adaptent deux chaînes aux nouveaux modèles. Elles ont débuté en mai et se prolongeront tout l'été. 65 nouveaux postes seront créés dans l'atelier concerné.

Septembre 2001



2 CONTINENTAL (Allemagne)

Automobile

Rénovation des chaînes de fabrication

Sarreguemines (57)

Fabricant de pneumatiques, l'usine investit 60 millions de francs pour moderniser ses chaînes et acquérir des moules destinés aux nouveaux produits des marques Uniroyal et Continental. Ces travaux ne génèrent aucune augmentation d'effectifs, mais permettront de faire passer la production de 7,4 à 8,2 millions de pneus d'ici à 2004.

Livraison fin 2001



3 MICRO COMPACT CAR SMART (DaimlerChrysler, Allemagne)

Automobile

Lancement du Roadster

Hambach (57)

MCC, qui assemble les Smart à Hambach, investit 655 millions de francs dans une chaîne de montage pour la nouvelle Smart " Roadster ". Le programme des travaux d'extensions, réalisé avec les onze entreprises sous-traitantes implantées sur le site de l'industriel, sera arrêté dans le courant de l'été 2001. Ils s'étaleront sur les deux prochaines années avec à la clé la création de 200 emplois.

2003



4 EAGLE WINTZENMANN FAULQUEMONT (Eagle Industrie/Japon ; Wintzemann/Allemagne)

Automobile

Nouvelles lignes de production

Faulquemont (57)

Spécialiste des clapets régulateurs pour climatisation automobile, l'usine, qui fournit 50 % de la production européenne de l'équipementier automobile, investit 70 millions de francs dans deux lignes de production. Celles-ci permettront de passer de 1,2 à 5 millions d'unités produites par an. L'embauche de 19 nouveaux salariés accompagne ce programme.

Février 2001



5 TENNECO AUTOMOTIVE (Etats-Unis)

Automobile

Développement de la plate-forme logistique

Fameck (57)

Spécialisé dans le stockage et l'acheminement des pots d'échappement destinés au marché des pièces de rechange, le site devient la plate-forme logistique centrale de l'équipementier automobile pour l'Europe. Réalisée pour 85 millions de francs, elle permettra un flux de 25 000 pièces par jour d'ici à 2003 et la création de 85 postes.

Février 2001



6 IKEA (Suède)

Logistique

Deuxième entrepôt mosellan

La Maxe (57)

Le géant mondial du meuble en kit achève la construction d'une seconde partie de sa base logistique messine pour un montant de 250 millions de francs. Dès le mois de juillet, le site présentera une capacité de stockage de 110 000 mètres carrés. La base dessert, depuis novembre 2000, 30 magasins Ikea dans le sud de l'Europe. Le site, qui a mobilisé un investissement de 500 millions de francs sur deux ans, emploie actuellement 140 salariés et passera ses effectifs à 160, voire 180 personnes en fin d'année.

Juillet 2001



7 MERLONI (Italie)

Electroménager

Accroissement des capacités

Thionville (57)

Le groupe d'électroménager italien investit 60 millions de francs dans l'accroissement de ses capacités de production à Thionville. Portant sur les ateliers d'emboutissage, d'émaillage et de pré-montage, cet investissement doit porter à 500 000 pièces par an la capacité de production du site, qui assemble actuellement 410 000 fours, cuisinières et tables de cuisson par an. Le groupe a investi au total 252 millions de francs sur son site mosellan depuis 1995.

2001-2002



8 BUFFA (France)

Logistique

Compléter le maillage

Thaon-les-Vosges (88)

Le transporteur belfortain Buffa engage 32 millions de francs dans la construction d'une base logistique de 1 900 mètres carrés à Thaon-les-Vosges. L'équipement complète le maillage du transporteur, déjà implanté en Bourgogne, dans le Rhône, en région parisienne et en Alsace. Dédiée à la logistique de pièce automobile, la base doit générer la création de 100 emplois.

Fin 2001



9 ARJO WIGGINS (Royaume-Uni)

Bois-papier

Un nouveau laboratoire

Arches (88)

La papeterie vient de terminer sur son site d'Arches la construction d'un nouveau laboratoire de préparation des couleurs et une nouvelle unité de co-génération, qui lui permet notamment de disposer d'un système de secours en cas de panne de ses générateurs de vapeur. L'autre partie principale de l'investissement de 112 millions de francs est consacrée au traitement et recyclage des déchets papiers. Ce plan s'est accompagné de l'embauche de 22 personnes.

Opérationnel en mars 2001



10 PARQUETERIE LEMOINE (Paloheima, Finlande)

Bois

Doublement de la production

Darney (88)

La parqueterie Lemoine double sa production annuelle de parements en chêne et en hêtre et crée une unité de production de parquets flottants. Outre la construction d'un bâtiment de 3 000 mètres carrés, l'investissement de 40 millions de francs comprend la mise en place d'un nouveau procédé de fabrication pour réduire de 20 % la perte en matière première. Cet investissement s'accompagnera de la création de 40 emplois d'ici à 2004.

2000-2003



11 LINDAL (Allemagne)

Chimie-Pharmacie

Nouvelle unité de production

Briey (54)

Spécialiste des aérosols pour les industries pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire, la société Lindal France investit 108 millions de francs en trois ans sur son site de Briey. L'investissement se répartit entre les trois filiales de l'entreprise : Lindal Plast France (injection d'accessoires de composants d'aérosols) se dote d'une nouvelle unité d'injection ; Lindal Ecopack, créée en 2000 pour assembler les valves standards et spéciales, bénéficiera d'un investissement de 25 millions de francs ; enfin Lindal France investira 50 millions de francs dans l'accroissement de ses capa- cités de production. Le groupe, qui recrutera 50 salariés pour passer ses effectifs à 130 personnes, espère doubler son chiffre d'affaires de 150 millions de francs en 2000 au cours des deux prochaines années.

2001-2003



12 SOVAB (Renault, France)

Automobile

Augmenter la production du Master

Batilly (54)

Le constructeur du Master, véhicule utilitaire de Renault, consacre 700 millions de francs à la construction d'un nouvel atelier de tôlerie et un atelier mastic, ainsi qu'à la modernisation de ses installations. Unique site mondial de production de Renault Master, l'usine entend passer sa capacité de production quotidienne de 500 à 570 véhicules utilitaires et répondre aux nouvelles normes de la marque en matière d'anticorrosion.

Septembre 2001 pour l'atelier tôlerie, courant 2002 pour les installations annexes



13 TONTARELLI (Italie)

Matériaux

Leader d'ici à cinq ans...

Mont-Saint-Martin (54)

Le numéro 2 européen des ustensiles ménagers en plastique, qui compte détrôner Curver (filiale de l'américain Newell Rubbermaid) de son leadership, engage 95 millions de francs sur son site de Mont-Saint-Martin, sur le Pôle européen de développement. L'italien s'étendra sur 1 000 mètres carrés pour un investissement de 25 millions de francs. D'ici à 2006, l'entreprise prévoit également d'implanter sur le site un centre de stockage et de préparation des commandes de 11 000 mètres carrés, pour un montant de 25 à 30 millions de francs. Enfin, l'entreprise installera 17 nouvelles presses au cours des cinq prochaines années. L'investissement en matériel pourrait atteindre 45 millions de francs.

2001-2003



14 ANDRA (France)

Environnement

Avancée du Laboratoire d'enfouissement des déchets radioactifs

Bure (55)

Engagée en 2000, la construction du Laboratoire de recherche sur l'enfouissement des déchets radioactifs de Bure constitue l'investissement phare du département avec un montant de 626 millions de francs. Les travaux de surface, qui représentent 160 millions, sont en cours d'achèvement. L'Agence nationale pour le retraitement des déchets radioactifs (Andra) lance à présent les travaux souterrains pour un montant de 466 millions de francs.

2000-2002



Les points noirs

Steni Norden (Norvège) a fermé début 2001 sa filiale française Steni Façade basée à Villers-la-Montagne (54). Spécialisée dans les revêtements de façades en résine polyester recouverts de granulat de pierre naturelle, l'entreprise n'a pas su faire face à l'évolution du marché. Seuls deux des 25 salariés restent au sein du groupe norvégien, comme directeurs de marketing pour l'Europe de l'Ouest et les Pays-Bas.



La direction de l'entreprise Helsa (Allemagne) à Darney (88) a confirmé début janvier la suppression de 56 emplois. Confrontée à une baisse d'activités depuis 1997, l'entreprise spécialisée dans la fabrication d'épaulettes pour le prêt-à-porter féminin a déjà procédé à plusieurs réductions d'effectifs qui sont passés de 250 en 1997 à 90 actuellement.



La dernière réunion du comité d'entreprise en avril a confirmé la suppression de 60 des 145 emplois à l'usine Rosy, basée à Colroy-la-Grande (88) et spécialisée dans la lingerie haut de gamme. Dans une situation financière délicate, l'entreprise pourrait fermer ses portes si ses donneurs d'ordres ne lui passe pas commande de 150 000 pièces. Ces 60 emplois supprimés en avril confirment les difficultés du textile vosgien. Plans sociaux et liquidations judiciaires se succèdent, notamment dans les établissements Anne de Solène qui ont supprimé 46 emplois à Julienrupt et Gérardmer (88).



Le fabricant de vêtements Perrin France Confection, à Vagney et Xertigny (88) a été mis en liquidation judiciaire le 3 avril 2001, suite à une baisse de ses activités de 25 %. L'entreprise Prune'l, du groupe PFC et rebaptisée Lormode a repris le 2 mai dernier 42 des 145 salariés pour relancer la production. L'objectif de Lormode est de réaliser, pour le mois de juillet, la collection automne-hiver de Tony la Marca, principal donneur d'ordres de PFC.



Le départ précipité, début mai, du P-DG de la société Bata-Hellocourt à Moussey (57) inquiète les 872 salariés de cette usine spécialisée dans les chaussures femme et enfant. " Lawrence Longford nous avait toujours assuré qu'il ne cautionnerait pas de plan social, sa démission brutale nous fait supposer qu'il y a un plan de restructuration en cours. C'est d'autant plus plausible que l'entreprise enregistre des pertes importantes de 15 millions de francs sur les quatre premiers mois de l'année ", indique Anita Marchal, déléguée syndicale CFDT.



Faute de repreneur, le tribunal de commerce de Bar-le-Duc a prononcé le 5 mars la liquidation judiciaire avec arrêt immédiat de l'activité de la papeterie Jean d'Heurs de Lisle-en-Rigault (55). Cette mesure s'accompagne d'un plan social prévoyant le licenciement des 200 salariés. La société, placée en redressement judiciaire depuis début août dernier, avait obtenu le 19 janvier un délai d'observation supplémentaire de six mois. Des investissements conjugués à la hausse de 60 % des prix de la pâte à papier en 2000 ont obligé la société, créée en 1989, à déposer le bilan.



Racheté par Franciaflex (groupe Arbel, France), Fermoba, spécialiste des fermetures de bâtiment, diffère la reconstruction de son ex-siège social de Petit-Rederching (57) initialement prévue cette année. Le projet devait mobiliser 50 millions de francs.



Les tissages de Géliot-la-Gosse (88), ex-DMC, rachetés par le groupe Alain Thirion (France) semblent condamnés. L'industriel vosgien a annoncé son intention de fermer le site, qui emploie 200 salariés, suite à des conflits salariaux.



Filiale d'Usinor (France) implantée notamment à Florange (57) dans les emballages en acier, Usinor Packaging lance un " plan d'adaptation des effectifs " annoncé en janvier, qui se traduira par la suppression de 350 emplois sur un effectif de 2 700 salariés.



Les Houillères du bassin de Lorraine (Charbonnages de France) ont confirmé en novembre 2000 la cessation de toute activité d'extraction d'ici à 2005. Les Houillères emploient encore 6 000 salariés pour une production de 2,7 millions de tonnes de charbon dans l'est mosellan.



Riches-Monts, filiale fromagère du groupe coopératif Sodiaal, a supprimé, fin 2000, 55 emplois sur son siège messin, qui comptait 139 salariés. Le groupe accusait en 1999 une perte de 53 millions de francs.



Ils investissent aussi

AGROALIMENTAIRE

FROMAGERIE DE L'ERMITAGE (FRANCE)

150 millions de francs

Bulgnéville (88)

Ligne de production de fromages à pâte molle et atelier d'emballage pour cette coopérative laitière.

Opérationnel depuis février 2001



GEYER FRÈRES (FRANCE)

20 millions de francs

Munster (57)

Usine de 3 500 mètres carrés pour doubler le volume annuel de 7 millions de bouteilles de limonades haut de gamme.

2002

30 emplois



SOCOPA (FRANCE)

25 millions de francs

Mirecourt (88)

Rachat de l'abattoir municipal de Mirecourt, les parties privatives de Vosges Viande et la remise à niveau de l'outil de production.

Fin 2000



SOCOPA (FRANCE)

10 millions de francs

Vagney (88)

Ligne de transformation de viande bovine automatisée.

Opérationnelle depuis septembre 2000



AMEUBLEMENT

ARM-SOGAL (FRANCE)

15 millions de francs

Gérardmer (88)

Aménagement d'un bâtiment de 1 330 mètres carrés pour une nouvelle ligne d e production pour ce spécialiste du meuble de rangement modulable.

Opérationnel fin 2001



SACEL (FRANCE)

22 millions de francs

Génicourt (55)

Bâtiment sur la zone des Souhesmes, à proximité de Verdun pour regrouper les activités de ce cuisiniste.

Eté 2002



VAUCONSANT (FRANCE)

20 millions de francs

Dombasle-sur-Meurthe (54)

Déménagement du site de Saint-Nicolas-de-Port (54) pour Dombasle-sur-Meurthe de ce spécialiste du mobilier pour cuisines professionnelles et de collectivités.

Opérationnel en avril 2001

20 emplois



AUTOMOBILE

AEF (ALLGAIER, ALLEMAGNE)

55 millions de francs

Faulquemont (57)

Hall de stockage de 4 000 mètres carrés pour ce fabricant de pièces embouties et composants automobiles.

2002

60 emplois d'ici à trois ans



BEHM (FRANCE)

25 millions de francs

Thionville (57)

Outils de production pour améliorer la productivité de la nouvelle filiale de ce constructeur de bennes et remorques Kaiser racheté l'automne dernier.

2000-2002

55 emplois



FASA OM (ALLEMAGNE)

28 millions de francs

Bitche (57)

Deux nouvelles machines à commandes numériques pour ce fabricant de pièces mécaniques destiné à l'industrie automobile.

Opérationnel depuis début 2001

30 emplois



FAURECIA (PSA PEUGEOT CITROËN, FRANCE)

100 millions de francs

Nompatelize (88)

Ligne de production d'ossatures de sièges automobiles destinés aux nouveaux modèles de PSA Peugeot Citröen pour cet équipementier automobile.

Février 2001

100 opérateurs d'ici à 2002



FICOSA (FICOCIPA, ESPAGNE)

30 millions de francs

Bruyères (88)

Travaux destinés à moderniser et accroître la capacité de production de rétroviseurs pour automobile et utilitaires légers.

Opérationnel au premier trimestre 2002



GRUPO ANTOLIN (ESPAGNE)

10 millions de francs

Rupt-sur-Moselle (88)

Nouvelles lignes de fabrication de pares-soleil pour accroître la capacité de production et répondre aux besoins des principaux constructeurs automobiles européens.

Démarrage fin 2001

50 emplois



HONEYWELL-GARETT (ETATS-UNIS)

35 millions de francs

Thaon-les-Vosges (88)

Augmentation des capacités de production de 10 000 à 12 000 unités par jour de ce producteur de turbocompresseurs.

Programme en deux tranches, respectivement opérationnelle en octobre 2000 et au printemps 2001



PRÉCILOR (FRANCE)

35 millions de francs

Hagondange (57)

Extension d'un bâtiment de 1 700 mètres carrés pour abriter un nouvel atelier (2001) chez ce groupe d'industries mécaniques.

20 emplois



PRESTA FRANCE (THYSSEN KRUPP, ALLEMAGNE)

180 millions de francs

Florange Sainte-Agathe (57)

Doublement de la production de l'équipementier automobile sur son site mosellan spécialisé dans les colonnes de direction.

Opérationnel en 2002

200 emplois



CHIMIE-PHARMACIE

ATOFINA (TOTALFINAELF, FRANCE)

650 millions de francs

Carling (57)

Pipe-line d'éthylène reliant les sites de Viriat (Ain) à Carling.

Mise en service en septembre 2001



ATOFINA (TOTALFINAELF, FRANCE)

650 millions de francs

Carling (57)

Augmentation des capacités de production d'éthylène pour porter la capacité du site à 570 000 tonnes par an.

Mise en service fin 2001



ATOFINA (TOTALFINAELF, FRANCE)

100 millions de francs

Carling (57)

Troisième ligne de polystyrène pour porter les capacités de production de 120 000 à 180 000 tonnes par an.

Mise en service fin 2001



ATOFINA (TOTALFINAELF, FRANCE)

100 millions de francs

Carling (57)

Ligne de production de monomère acrylique de spécialité pour porter la capacité du site à 50 000 tonnes par an.

Mise en service fin 2001



BOLTON MEDICAL (CH WERFEN, ESPAGNE)

20 millions de francs

Vandoeuvre (54)

Extension des locaux de 2 500 à 5 000 mètres carrés et nouvelles lignes d'extrusion pour cette entreprise, spécialisée dans les cathéters cardio-vasculaires.

Fin 2001

40 emplois



CERP LORRAINE (FRANCE)

40 millions de francs

Trémery (57)

Hall de stockage de 6 000 mètres carrés de médicaments.

Inauguration le 1er avril 2001



ELYSÉE COSMÉTIQUES (MAXIM MARKEN PRODUCTS, ALLEMAGNE)

50 millions de francs

Forbach (57)

Seconde unité de production dédiée, entre autres, aux produits capillaires.

Fin 2001

80 emplois d'ici à 2003



KLÉBER PNEUMATIQUES (MICHELIN, FRANCE)

130 millions de francs

Toul (54)

Spécialisation du site dans les pneumatiques de tourisme et de camionnette.

2000-2001



LORCOS (SAVONNERIES BERNARD, FRANCE)

5 millions de francs

Lunéville (54)

Achèvement du programme de 15 millions de francs, lancé par le repreneur en 1998 et consacré à la production de savons et détergents.

Mise en service fin 2001

30 emplois



NOVAOL (ERIDANIA BEGHIN SAY, ITALIE)

14 millions de francs

Verdun (55)

Doublement de la capacité de production de bio-diesel en partenariat avec le chimiste britannique ICI.

Fin 2001 ou début 2002



NOVASEP (FRANCE)

65 millions de francs

Pompey (54)

Regroupement des sites et acquisition de nouvelles lignes de production de ce concepteur et fabricant de purification de molécules. Novasep prévoit la construction de six bâtiments représentant chacun un investissement de 80 millions de francs.

2001-2005

63 emplois



RETTENMAIER & SÖHNE (ALLEMAGNE)

100 millions de francs

Charmes (88)

Unité de production de cellulose pour l'industrie pharmaceutique.

2002

40 emplois



VIBA (NYMCO, ITALIE)

63 millions de francs

Forbach (57)

Unité de production de colorants pour les polymères thermoplastiques.

2002

60 emplois



YVES ROCHER (FRANCE)

16 millions de francs

Freyming-Merlebach (57)

Centre d'appels bilingue.

Fin 2001

250 emplois



ELECTRIQUE-ELECTRONIQUE

CIS BIO (COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE/CEA, FRANCE)

25 millions de francs

Nancy (54)

Exploitation sur le grand Est du cyclotron du CHU de Nancy Brabois pour cette filiale du CEA.

Opérationnel en 2002



CLARION (JAPON)

35 millions de francs

Custines (54)

Révision d'une partie du process et révision du parc informatique de cette usine d'autoradios de première monte. Modernisation de l'outil de production et extension des locaux.

Opérationnel en 2001



TROLITAN (FRANCE)

12 millions de francs

Bitche (57)

Installation dans de nouveaux locaux sur la zone industrielle de la commune pour ce spécialiste de la transformation du plastique pour l'électronique.

Opérationnel début 2002



ENERGIE

GAZ DE FRANCE (FRANCE)

220 millions de francs

Région Lorraine

Gazoduc des Marches du Nord-Est par Gaz de France : transit sur 500 kilomètres du gaz norvégien de la Hollande à l'Italie en passant par la frontière suisse.

Mise en service en septembre 2002 (réalisation du tronçon des Vosges aux Ardennes d'ici à l'automne 2001)



ENVIRONNEMENT

SIVOM DE L'AGGLOMÉRATION DE METZ (FRANCE)

240 millions de francs

Metz (57)

Centre de traitement et de valorisation des déchets desservant un bassin de population de 350 000 habitants.

Mise en service en septembre 2001



SOLVAY-WATCO (BELGIQUE)

35 millions de francs

Rosières-aux-Salines (54)

Usine de traitement et de valorisation des déchets commune aux deux groupes.

Opérationnel en février 2002

12 emplois



IMPRIMERIE-PRESSE-EDITION

EST-IMPRIMERIE (FRANCE)

38 millions de francs sur deux ans

Moulins-les-Metz (57)

Doublement des capacités de production de cette imprimerie par l'acquisition d'une seconde rotative de la dernière génération, la modernisation de ses outils de façonnage et l'extension des locaux sur 2 000 mètres carrés.

Opérationnel fin 2002



HÉLIO SERVICE (FRANCE)

10 millions de francs

Custines (54)

Acquisition de trois nouvelles imprimantes laser grand format de la part de cet imprimeur.

Opérationnel depuis avril 2001



BIALEC (FRANCE)

35 millions de francs

Nancy (54)

Bâtiment de 5 000 mètres carrés et modernisation de l'outil de production de pré-presse et édition.

Premier semestre 2001



INFORMATIQUE-BUREAUTIQUE

SOFRAGRAF (VAN AERDEN, BELGIQUE)

40 millions de francs

Saint-Amé (88)

Bâtiment de 9 000 mètres carrés pour cette filiale française du groupe belge spécialiste de l'agrafage.

Opérationnel depuis décembre 2000



SONOPRESS (BERTELSMANN, ALLEMAGNE)

43 millions de francs

Forbach (57)

Unité de reproduction de médias : DVD et CD-Rom.

Eté 2001

30 emplois en juin 2001 (et 105 supplémentaires d'ici à juin 2004)



LOISIRS

HASBRO (ETATS-UNIS)

32 millions de francs

Creutzwald (57)

Extension de la plate-forme logistique du fabricant de jouets sur 7 000 mètres carrés, regroupant les activités logistiques du siège social de Bourget-du-Lac (73).

Achevé en avril 2001

20 emplois



MATÉRIAUX-BOIS-PAPIER

BACCARAT (SOCIÉTÉ DU LOUVRE, FRANCE)

20 millions de francs

Baccarat (88)

Nouveaux four et moules pour augmenter la production du cristallier lorrain.

Opérationnel depuis décembre 2000



BERNARD BOUR (FRANCE)

3 millions de francs

Verdun (55)

Bâtiments supplémentaires de 800 mètres carrés et nouvelles aires de stockage, pour la fabrication de dragées.

Inauguration en décembre 2000



CHALETS CUNY (FRANCE)

17 millions de francs

Gérardmer (88)

Reconstruction des locaux de ce fabricant de chalets en bois détruits par un incendie en 1999. Nouvel atelier et extension de deux bâtiments existants.

Opérationnel fin 2001



CRISTALLERIES DE SAINT-LOUIS (HERMÈS, FRANCE)

30 millions de francs

Saint-Louis-les-Bitche (57)

Modernisation des outils de production de ce cristallier manufacturier après des difficultés qui l'ont conduit à mettre en oeuvre un plan social fin 1999.

D'ici à 2004



GIRPAV (FRANCE)

12 millions de francs

Mirecourt-Juvaincourt (88)

Unité de production de dalles dix-huitième siècle.

Octobre 2000

20 emplois d'ici à trois ans



INTERVER (INTERPANE, SUISSE)

60 millions de francs

Freyming-Merlebach (57)

Extension du site à proximité immédiate de l'usine de verre de ce façonneur et transformateur de verre plat.

2000-2003

60 emplois



LAGARDE ET MEREGNANI (FRANCE)

14 millions de francs

Maxéville (54)

Déménagement dans un nouveau bâtiment sur un terrain de 9 000 mètres carrés.

Opérationnel depuis avril 2001



LES SCIERIES LEMAIRE (FRANCE)

25 millions de francs

Moussey (88)

Unités de broyage et de triage pour doubler sa capacité de production. Une nouvelle ligne de sciage " canter " devrait être opérationnelle début 2002.

2001-2002



MACSOFT (FRANCE)

27 millions de francs

Saint-Dié (88)

Ligne de fabrication de machines pour pliage de fil métallique et pour le façonnage de tube.

2000-2003

30 emplois



MORIN (ALGROUP LAWSON MARDON ALCAN, CANADA)

70 millions de francs

Sarrebourg (57)

Unité d'impression pour ce spécialiste de l'emballage pour l'agroalimentaire.

Opérationnel à l'automne 2001

25 emplois



PILKINGTON-INTERPANE (ROYAUME-UNI/SUISSE)

700 millions de francs

Freyming-Merlebach (57)

Usine de verre pour ce joint-venture d'un montant total de 1,2 milliard de francs.

Fin 2001

240 emplois



POLIGLAS (ESPAGNE)

280 millions de francs

Saint-Avold (57)

Unité de production de laine de verre (fin janvier 2001) et seconde ligne de production.

2003



TUBEUROP (USINOR, FRANCE)

35 millions de francs

Vincey (88)

Extension des capacités de stockage de tubes.

Première tranche au cours du second semestre 2001, deuxième et troisième tranches en 2002 et 2003



VIRION (FRANCE)

15 millions de francs

Nomexy (88)

Seconde unité de production pour développer une activité de pré-débits et de séchage. Elle lancera également une ligne de fabrication d'éléments bois par assemblage.

2000-2002

38 emplois



MÉCANIQUE-EQUIPEMENT DE PRODUCTION

ATELIERS CINI (FRANCE)

20 millions de francs

Tomblaine (54)

Bâtiment de 1 800 mètres carrés et renouvellement du parc de machines pour ce spécialiste du modelage de pièces en direction de l'industrie automobile.

Opérationnel depuis fin 2000

20 emplois



CLI-LAMBERT (FRANCE)

17 millions de francs

Damvillers (55)

Nouvelles machines et notamment découpe laser pour ce spécialiste des pièces mécano-soudées.

Juillet 2001

10 emplois



CMW MARIONI (FRANCE)

15 millions de francs

Rozières-sur-Mouzon (88)

Réalisation et commercialisation de sa propre machine d'usinage à grande vitesse (UGV) pour cette PME spécialiste de la sous-traitance mécanique de précision.

Opérationnel début 2001



VIESSMANN (ALLEMAGNE)

32 millions de francs

Faulquemont (57)

Automatisation des lignes de production.

Mars 2001



MÉTALLURGIE-SIDÉRURGIE

COUTIER (FRANCE)

11 millions de francs

Thionville (57)

Déménagement de l'entreprise de construction mécanique pour l'automobile et la sidérurgie du centre-ville vers la zone industrielle de la commune voisine de Basse-Ham.

Opérationnel depuis mars 2001



GANTOIS (FRANCE)

25 millions de francs

Saint-Dié-des Vosges (88)

Extension des locaux et des moyens de production de ce producteur de tissus métalliques.

Fin 2001



SAINT-GOBAIN PAM (FRANCE)

200 millions de francs

Pont-à-Mousson (54), Foug (54), Saint-Dizier (51)

Nouveaux produits en fonte pour cet industriel sur ses sites lorrains.

Courant 2001



TÉLÉCOMMUNICATIONS

BOSCH TÉLÉCOM (ALLEMAGNE)

Non communiqué

Forbach (57)

Extension des locaux, qui passent de 600 à 1 500 mètres carrés pour renforcer ce site d'assistance, de dépannage et de conseil.

2001

350 emplois d'ici à 2003



CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE

420 millions de francs

Département

Boucle locale à haut débit de 480 kilomètres desservant l'ensemble du département et trois points frontaliers.

Livraison fin 2003



TRANSCOM (FRANCE)

5 millions de francs

Raon-l'Etape (88)

Extension des installations de ce centre d'appels de 150 positions, portant les effectifs du site à 350 personnes.

Opérationnel depuis août 2000



XTRASOURCE (ETATS-UNIS)

10 millions de francs

Metz (57)

Second centre d'appels européen pour ce spécialiste du traitement téléphonique de la grande distribution française et italienne ;

2001

60 emplois en 2001 (150 d'ici à 2003)



TRANSPORT-DISTRIBUTION- LOGISTIQUE

BERTELSMANN SERVICES (ALLEMAGNE)

136 millions de francs

Atton (54)

Plate-forme de distribution de CD pour l'Allemagne, le Benelux, la France et l'Europe centrale et orientale.

Opérationnelle depuis avril 2001

270 emplois d'ici à 2002



FOURRIER LOGISTIQUE (FRANCE)

15 millions de francs

Neufchâteau (88)

Les entrepôts " multiproduits " passeront d'une surface de 12 000 à 18 000 mètres carrés.

Septembre 2001

5 emplois



K KONTAINER (ISLANDE)

7,5 millions de francs

Longwy (54)

Unité de production de 3 000 mètres carrés pour ce spécialiste de la réparation et de la fabrication de containers pour le fret aérien.

Printemps 2001

50 emplois d'ici à trois ans



KATOEN NATIE (BELGIQUE)

70 millions de francs

Farébersviller (57)

Extension sur 40 000 mètres carrés et installation de 16 silos sur la plate-forme logistique.

Fin 2001

45 emplois



MAGASINS GÉNÉRAUX D'EPINAL (MGE, FRANCE)

35 millions de francs

Chavelot (88)

Fin de la première tranche de la construction de nouveaux entrepôts de 8 000 mètres carrés destinés au stockage de produits en vrac pour ce spécialiste dans le transport de l'eau à destination de l'industrie lourde. MGE prévoit une autre extension de 12 000 mètres carrés.

Opérationnelle d'ici à 2002



MAXIMO (FRANCE)

82 millions de francs

Verdun (55)

Plate-forme logistique avec entrepôts frigorifiques de ce spécialiste de la livraison de courses à domicile.

Mise en service en juin 2001



PERCIER RÉALISATION DÉVELOPPEMENT (FRANCE)

300 millions de francs

Metzange (57)

Base logistique de 150 000 mètres carrés répartie en cinq bâtiments.

Livraison en 2003



RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE (FRANCE)

650 millions de francs

Vosges

Electrification des lignes ferroviaires de Lunéville-Saint-Dié et de Blainville-Epinal-Remiremont. Ces travaux doivent permettre de créer une desserte pour le TGV-Est à Remiremont (88) et à Saint-Dié (88). Travaux de mise à niveau des voies pour qu'elles puissent supporter le passage de 22,5 tonnes à l'essieu. RFF prévoit également des travaux d'ouvrage d'art (surélévation des ponts).

L'échéance de mise en service de ces lignes correspond à celle du TGV-Est prévue en 2006



STOCKLOR (FRANCE)

18 millions de francs

Thaon-les-Vosges (88)

Extension sur 7 000 mètres carrés de la plate-forme logistique.

Opérationnel depuis septembre 2000

15 emplois



ART DE CONSTRUIRE (FRANCE)

70 millions de francs

Epinal-Nomexy (88)

Bâtiment logistique de 20 000 mètres carrés pour ce promoteur.

Opérationnel à la mi-2002

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte