Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La France championne des faillites en Europe. La CFDT dans la tourmente. Le gouvernement dévoile son plan dépendance. France Télécom souhaite se retirer du câble...

, , ,

Publié le

La France championne des faillites en Europe. L'hexagone semble être le pays européen le plus touché par les défaillances d'entreprises, rapporte La Tribune. L'assureur crédit Gerling NCM prévoit près de 46 000 faillites cette année, un chiffre supérieur à celui de l'Allemagne. De quoi renforcer le gouvernement et son projet de réforme, qui vise à mettre en place le redressement judiciaire bien en amont de la cessation de paiement souvent synonyme de liquidation.

La CFDT dans la tourmente. Alors que le projet de loi Fillon sur le dialogue social n'a pas encore été finalisé, l'alignement de la centrale syndicale sur la réforme des retraites entraîne de nombreuses défections, soulignent La Tribune et Les Echos. Plusieurs dizaines de milliers d'adhérents de l'organisation dirigée par François Chérèque, notamment dans le secteur public, pourraient rendre leurs cartes et aller grossir les rangs de mouvements plus radicaux comme la CGT, Sud Rail, l'Unsa ou la FSU.

Le gouvernement dévoile son plan dépendance. Après des semaines de caffouillage et d'annonces prématurées, Jean-Pierre Raffarin présente aujourd'hui son plan "Vieillissement et solidarité", rappellent vos quotidiens. Le principe d'une journée travaillée supplémentaire semble entériné, même si son impact économique reste incertain, mais le choix de la date restera à l'appréciation des entreprises et des branches.

France Télécom souhaite se retirer du câble. Thierry Breton a confirmé sa volonté de sortir de ce secteur, note Les Echos. L'opérateur public possède 100 % de France Télécom Câble, 70 % du réseau NC Numéricâble et 27 % de Noos. Mais la cession de ces participations, qui ne manquent pas de prétendants, est soumise à l'allègement des contraintes réglementaires par le gouvernement, notamment en terme de seuils d'abonnés.

Toyota s'achemine vers de nouveaux records. Le numéro un japonais affiche d'excellents résultats pour le premier semestre 2003 en hausse par rapport aux prévisions, indiquent Les Echos et le Financial Times. Le chiffre d'affaires progresse de 8 % à plus de 65 milliards d'euros, tandis que le résultat net bondit de 23 % à 4,17 milliards. Le constructeur automobile nippon compte vendre plus de six millions et demi de véhicules sur l'année, une augmentation d'un million en deux ans.

La Chine nouvel eldorado de l'automobile. General Motors, Volkswagen, BMW, des deux côtés de l'atlantique les constructeurs automobiles affluent vers l'Empire du milieu, remarque le Wall Street journal. Et pour profiter de l'avènement d'une nouvelle classe aisée, ce sont désormais des modèles de luxe qui sortiront des nouvelles implantations.

Les hypers au secours de Levi Strauss. Le chiffre d'affaires a chuté en sept ans de 7 à 4 milliards de dollars, tandis que la marge nette est en dessous de 1 % en 2002. Très endetté, en pleine restructuration, confronté à une stabilité de ses ventes et à une érosion de sa rentabilité, le fabricant américain  joue son va-tout avec Levi Strauss Signature, relève la magazine LSA. En France, le lancement chez Carrefour, en janvier 2004, est très attendu.

Didier RAGU

A demain

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle