La France débloque un soutien de 4 milliards d'euros pour les start-up

La France a annoncé ce 25 mars un plan de près de quatre milliards d'euros pour soutenir la trésorerie de ses start-up face à la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus qui a mis l'économie du pays quasiment à l'arrêt.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France débloque un soutien de 4 milliards d'euros pour les start-up
Le secrétaire d'Etat français chargé du Numérique, Cédric O. La France a annoncé mercredi un plan de près de quatre milliards d'euros pour soutenir la trésorerie de ses start-up face à la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus qui a mis l'économie du pays quasiment à l'arrêt. /Photo prise le 14 novembre 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Un peu d'air pour la French Tech. La France débloque une aide de quatre milliards d'euros pour les start-up en difficulté. "J'annonce aujourd'hui un plan de 4 milliards d'euros avec Bpifrance et SGPI avenir pour soutenir la trésorerie de nos start-up en cette période de crise", a indiqué le secrétaire d'Etat français chargé du Numérique, Cédric O, sur son compte Twitter.

"Financement de bridges entre levées de fonds, prêts de trésorerie garantis par l'État avec des critères spécifiques pour les start-up et versement accéléré du CIR 2019 et des aides à l'innovation : ce sont près de quatre milliards d'euros dont pourront bénéficier les start-up pour leur trésorerie", a-t-il ajouté.

Dans le détail, une enveloppe de 80 millions d’euros, financée par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et gérée par Bpifrance, est mise en place afin de financer des bridges entre deux levées de fonds. L'Etat prévoit des prêts de trésorerie garantis par l’Etat pouvant aller spécifiquement jusqu’à deux fois la masse salariale France 2019, ou, si plus élevé, 25 % du chiffre d’affaires annuel comme pour les autres entreprises. Toutes les entreprises auront la possibilité de demander un remboursement anticipé des créances d'impôt sur les sociétés restituables en 2020 et un traitement accéléré des demandes de remboursement des crédits de TVA par la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Les aides à l’innovation du PIA déjà attribuées mais non encore versées, seront payées de façon accélérée pour un montant total estimé de 250 millions d’euros.

Avec Reuters (Marine Pennetier, avec Mathieu Rosemain, édité par Bertrand Boucey)

0 Commentaire

La France débloque un soutien de 4 milliards d'euros pour les start-up

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS