La France accueillera mi-juin une conférence de soutien à l'armée libanaise

par John Irish

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France accueillera mi-juin une conférence de soutien à l'armée libanaise
Jean-Yves Le Drian (à gauche) et Michel Aoun (à droite). La France va organiser le 17 juin une conférence virtuelle internationale destinée à renforcer le soutien apporté à l'armée libanaise alors que celle-ci est menacée de s'effondrer sous l'effet de la crise économique dans laquelle le Liban est plongé, a fait savoir mardi le ministère français des Armées. /Photo prise le 6 mai 2021/REUTERS/Dalati Nohra

PARIS (Reuters) - La France va organiser le 17 juin une conférence virtuelle internationale destinée à renforcer le soutien apporté à l'armée libanaise alors que celle-ci est menacée de s'effondrer sous l'effet de la crise économique dans laquelle le Liban est plongé, a fait savoir mardi le ministère français des Armées.

Paris, en tête des efforts diplomatiques pour venir en aide à l'ancienne colonie française, cherche à accentuer la pression sur les dirigeants libanais après que les efforts pour conditionner l'aide financière étrangère à la formation d'un nouveau gouvernement et au lancement de réformes n'ont pas permis de sortir de l'impasse politique.

Au sein des forces de sécurité libanaises, la grogne s'accentue alors que l'effondrement de la devise nationale a retiré l'essentiel de la valeur des salaires.

Le chef de l'armée libanaise, Joseph Aoun, s'est rendu le mois dernier en France pour avertir d'une situation de plus en plus instable, ce à quoi Paris a répondu en fournissant des biens alimentaires et des médicaments à destination du personnel militaire.

Selon deux sources diplomatiques, la conférence a pour but que des pays offrent des denrées alimentaires, des médicaments et des pièces d'équipements militaires.

"L'objectif est d'alerter sur la situation des FAL (Forces armées libanaises) dont les membres sont confrontés à la détérioration des conditions de vie et qui pourraient ne plus être en mesure de mettre en oeuvre pleinement leurs missions, essentielles à la stabilité du pays", a déclaré le ministère français des Armées, ajoutant que la conférence était coorganisée avec l'Italie et les Nations unies.

Il s'agit aussi d'encourager les dons aux profits des FAL, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les pays du GIS (groupe international de soutien au Liban), dont font notamment partie les pays du Golfe, la Russie, la Chine, des puissances européennes et les Etats-Unis, ont été conviés.

(version française Jean Terzian)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS