"La France a les plus grosses charges sociales au monde" dans le transport express

Dans un entretien exclusif accordé à L’Usine Nouvelle, le nouveau PDG de DHL Express France, Michel Akavi, le leader du transport express en France, pointe un différentiel de coût anormal avec l’Allemagne.

Partager

En plein débat sur la compétitivité, Michel Akavi, PDG de DHL Express France depuis juillet dernier, ne mâche pas ses mots. Pour lui, "la France a les plus grosses charges sociales au monde et les coûts de revient les plus élevés d’Europe, malgré une très forte productivité".

Il ne compare pas la situation du transport express avec celle de la Roumanie. "Là-bas, la productivité est quatre fois plus faible…" Là, où le bât blesse, c’est dans la comparaison avec notre voisin allemand. Aujourd’hui, "la différence, incluant les salaires, les charges et les différentes taxes, est de 20 à 25 %". Même sur la logistique du e-commerce, les principaux hubs ne se trouvent pas en France…

En tête sur le marché français

Pas question, en revanche, de s’attaquer à la durée légale du temps de travail. "Nos métiers demandent beaucoup d’énergie. Quand on travaille trop longtemps, on n’est plus productif." Pas question non plus de critiquer la mise en place de l’écotaxe. DHL défend une politique environnementale basée sur le développement de flottes de véhicules électriques. "L’écotaxe n’est pas une mauvaise chose. Il faut une législation qui vous force la main."

La filiale française du groupe Deutsche Post DHL se porte plutôt bien. Uniquement positionnée sur le transport express international, elle est très nettement en tête sur le marché français avec 28 % de parts de marché et un chiffre d’affaires de 480 millions d’euros. Un chiffre d’affaires stable en 2011 et en 2012, malgré la conjoncture et en dépit des soubresauts liés à l’abandon de l’activité messagerie nationale.

"L’an prochain, nous comptons repartir à la hausse avec une politique agressive", prévient Michel Akavi. Cette année, l’entité française aura traité 20 millions de colis, soit une progression de 3 à 4 %, ce qui signifie que les prix ont baissé. La conjoncture est difficile, mais la baisse des échanges en Europe (B to B) est compensée par l’Asie, en import, mais aussi pour les exportations (cosmétiques, luxe, mode…). Sans oublier l’Afrique et l’Amérique latine.

Pour Michel Akavi, la France doit mettre l’accent sur les exportations. "Il faut que l’Etat ait une politique axée sur les exportations hors de l’Europe. Les ambassades doivent consacrer 80 % de leur temps à faciliter les exportations des entreprises françaises."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS