L'Usine Santé

La France à la peine dans les biotechnologies

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La France peine à attirer les investissements dans les médicaments issus du vivant, un marché pourtant à fort potentiel. Ils ont diminué de 20 % entre 2010 et 2015, selon un observatoire réalisé par KPMG pour Polepharma et le Leem. Entre 2012 et 2016, sur les 76 autorisations de mise sur le marché délivrées par l’Agence européenne du médicament (EMA) pour des médicaments biologiques, seuls 5 traitements sont produits en France, contre 21 en Allemagne et 12 en Italie. De 2013 à 2016, deux sites français ont été enregistrés pour la fabrication de médicaments biologiques : l’usine du Trait (Seine-Maritime) de Sanofi pour l’anti-cholestérol Praluent et celle de Lilly à Fegersheim (Bas-Rhin) pour l’insuline Abasaglar.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte