"La fracturation hydraulique pose problème" selon Delphine Batho

La ministre de l’Ecologie est revenue lors d’un débat aux journées d’été d’Europe Ecologie les Verts sur la prospection des gaz de schiste le 22 août.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

"Je me prononce en fonction de ce qui existe. Actuellement la fracturation hydraulique est la seule technique qui existe et il est avéré que c'est une technique qui pose problème, a expliqué Delphine Batho. Je pense que la transition énergétique, ce n'est pas d'aller chercher de nouveaux hydrocarbures".

Cette intervention a lieu quelques jours avant la tenue de la conférence environnementale des 12 et 13 septembre prochains. Le sujet des gaz de schiste devrait y être largement abordé, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ayant dans la matinée assuré que le débat n’était pas tranché. La ministre n’a pas exclu que le débat puisse être ouvert "si de nouvelles techniques existaient".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour le leader écologiste Pascal Durand, "que le débat ne soit pas tranché, c'est vrai puisque la conférence environnementale (prévue le 14 septembre, ndlr) ne s'est pas tenue. Mais c'est un faux débat parce qu'il y a une totale volonté de désinformation de la part d'un certain nombre de groupes pétroliers qui essayent de faire croire qu'on pourrait aller sur la prospection du gaz de schiste sans passer par la fracturation hydraulique, cela est un mensonge éhonté".

Selon lui, certains groupes industriels sont prêts à mentir pour essayer de pouvoir continuer dans l’exploration des gaz de schiste.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS