La Fonte Ardennaise fête ses 90 ans avec ses 730 salariés

Premier fondeur européen indépendant de sous-traitance, La Fonte Ardennaise fête les 14 et 15 septembre ses 90 ans d'existence dans les Ardennes en conviant à cette cérémonie 300 clients, fournisseurs et partenaires institutionnels mais aussi ses 730 salariés ardennais. Ces dix dernières années, LFA a investi 40 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Fonte Ardennaise fête ses 90 ans avec ses 730 salariés

Fondée en 1927 par Emile Grosdidier à Vrigne-aux-Bois (Ardennes) où elle est encore implantée, La Fonte Ardennaise (LFA) est toujours restée dans les mains de la même famille. Et, aujourd'hui, Gérard et Nicolas Grosdidier sont respectivement président du conseil de surveillance et président du directoire de cette entreprise qui compte six entités dans son département d'origine, à Vivier-au-Court, Vrigne-aux-Bois et Haybes où elle emploie au total 730 salariés.

Devenu au fil des années un véritable groupe international, La Fonte Ardennaise a su se diversifier et s'étendre en France et dans le monde en élargissant sa gamme de métiers, reprenant dans son giron le site d'usinage de la Société électromécanique diversifiée (SED) et 85 salariés à la Flèche (Sarthe), en développant une activité complémentaire avec Ceva Technologies à Vivier-au-Court (38 salariés dans la production d'outillages de fonderie et injection plastique), en acquérant AFC, spécialiste des pièces de sécurité en fonte modulaire basé à Redon (Ille-et-Vilaine, 270 personnes) et en créant Mecafor à Kikinda (Serbie, 50 employés), et LFA Espagna à Séville.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe comprend ainsi 1 300 salariés répartis dans cinq fonderies, trois unités d'assemblage et une de traitement de surface. Il réalise 191 millions d'euros de chiffre d'affaires dont plus de 56 % à l'export et a une capacité de production de 130 000 tonnes par an. Ces différentes extensions permettent à la PME ardennaise d'être présente sur tous les secteurs d'activité : automobile, véhicules industriels, transmissions, pompes et robinetterie, chauffage, compresseurs, biens d'équipements, travaux publics et agriculture.

40 millions d'euros investis lors de la dernière décennie

En constante recherche de compétitivité, la société a investi 40 millions d'euros ces dix dernières années dans des installations robotisées, performantes et perfectionnées afin de moderniser ses équipements et améliorer les conditions de travail.
Ce qui a permis à La Fonte Ardennaise de préserver durablement son outil de travail, symbole du savoir-faire séculaire de tout un département, tout en résistant aux crises et aux aléas économiques conjoncturels. Elle a ainsi placé le secteur de la fonderie au premier rang industriel dans les Ardennes.

Pascal Remy

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS