La fonderie Taramm choisit l'Ariège pour ses nouveaux développements

Pour faire face à la montée en cadence des programmes aéronautiques pour lesquels elle travaille, la fonderie de précision Taramm va se doter d'un nouveau site industriel à Mazères (Ariège). L'investissement est estimé à 5 millions d'euros avec 20 emplois à la clef.

Partager


La société Taramm réalise des pièces pour les différentes versions du moteur Leap.

Trop à l'étroit sur son site actuel de Labège, dans l'agglomération toulousaine (Haute-Garonne), la société Taramm cherchait depuis plusieurs mois une solution pour répondre à un carnet de commandes en très forte croissance. Spécialisée dans la fonderie de précision à cire perdue, la société, qui travaille principalement pour l'aéronautique, est impliquée dans de nombreux programmes en cours chez Airbus (A320neo et A350), Snecma (elle réalise notamment des pièces pour les différentes versions du moteur Leap), Turbomeca et Dassault. Positionnée sur la fonderie de pièces de petites et moyennes dimensions, elle travaille notamment le titane, à partir de chutes de matière d'activités d'usinage.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un investissement de 5 millions d'euros et la création de 20 emplois

Dès 2013, Taramm avait annoncé son souhait de trouver un nouveau site pour assurer son développement. Après avoir envisagé plusieurs solutions dans la proche agglomération toulousaine, elle vient finalement de retenir un terrain de deux hectares sur la zone industrielle intercommunale de Bonzon, à Mazères, en Ariège. Une première tranche de 3 000 mètres carrés de bâtiment devrait être mise en chantier dès le début de l'année 2016, avec en perspective des réserves foncières suffisantes pour préparer des extensions futures.

Près de 5 millions d'euros seront investis dès cette première tranche dans cette nouvelle implantation, dont 2,5 millions d'euros pour le volet immobilier et le reste en renouvellement et modernisation des équipements de production. Le nouveau site ariégeois devrait être opérationnel pour la fin de l'année 2016, avec à la clef, l'engagement de créer une vingtaine d'emplois supplémentaires d'ici 2020.
Taramm, qui a réalisé 8,62 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013, emploie actuellement 88 salariés à Labège.

Marina Angel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS