La fonderie Saint-Jean Industries Poitou en redressement judiciaire

BORDEAUX (Reuters) - La fonderie Saint-Jean Industries Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), qui emploie près de 400 salariés dont 50 intérimaires, a été placée jeudi par le tribunal de commerce de Lyon en redressement judiciaire pour la deuxième fois en six ans, a-t-on appris de source syndicale.

Le tribunal a nommé deux administrateurs judiciaires et fixé au 28 janvier 2019 la date limite pour recevoir des offres de reprise du site.

"Nous n'avons plus de trésorerie. Si je veux que mes salariés soient payés en novembre, je dois mettre l'usine en cessation de paiement", a expliqué mercredi le directeur du site sur France Bleu Poitou.

Créée en 1979 par le constructeur automobile français Renault, l'usine, qui était passée dans les mains du groupe Montupet en 2010, avait connu un long conflit social en 2011 après l'annonce d'un plan de compétitivité prévoyant une baisse des salaires de 25% pour éviter la fermeture du site.

Au final, 400 emplois avaient été sauvés, 70 avaient été supprimés sous forme de départs volontaires et en retraite et FDPA était devenue Saint-Jean Industries Poitou avec pour nouvel actionnaire Saint-Jean Industries, entreprise de la région lyonnaise.

Pour la réussite de la reprise, Renault, seul client de FDPA, avait été sollicité et s'était engagé sur un volume de commandes permettant d'assurer l'activité de l'usine.

Six ans plus tard, l'usine, qui fabrique principalement des culasses pour Renault, son donneur d'ordres à 98%, est à nouveau frappée par la baisse d'activité.

"Baisse d'activité certes mais aussi des investissements qui étaient prévus n'ont pas été faits", regrette le secrétaire CGT du CE, Guy Bégeault, qui souhaiterait comme l'ensemble des salariés que Renault reprenne l'usine.

"Ce serait la meilleure solution. Mais si un autre repreneur sérieux se présente, on ne le repoussera pas, bien entendu. On sait bien qu'il y aura de toute façon une réduction du personnel. Ce qu'on ne veut pas, c'est qu'il y ait des licenciements secs", a dit le syndicaliste à Reuters.

Renault a été sollicité pour apporter de la trésorerie. Selon les syndicats, le constructeur a finalement accepté devant le tribunal de commerce de financer la transition jusqu'à la fin du mois de février.

Les salariés ont observé jeudi une grève de 24 heures. Environ 150 d'entre eux se sont rassemblés devant l'usine. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, est venu les soutenir. En assemblée générale, ils ont voté la reprise du travail à partir de 22h.

(Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAINT JEAN INDUSTRIES POITOU

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Mitry-Mory

Fourniture de colis de Noël pour personnes âgées

DATE DE REPONSE 09/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS