Quotidien des Usines

La fonderie lyonnaise Florence et Peillon est à vendre

, , ,

Publié le

Devant les difficultés qui s'accumulent, le groupe italien Zen va devoir céder sa dernière filiale française actuellement placée en redressement judiciaire, la fonderie Florence et Peillon, qui emploie près de 240 salariés à Vaulx-en-Velin (Rhône).

Les propositions des éventuels repreneurs sont attendues avant fin mars. Une page importante va donc se tourner pour ce fleuron de l'industrie lyonnaise qui employait encore 350 salariés début 2009.

La crise de l'automobile a touché de plein fouet ce sous-traitant qui fournit des pièces automobiles à PSA et Renault. Suite à un fort endettement et à une chute de 40 % de ses ventes en 2009, la société a licencié 106 salariés début 2010. A noter qu'a l'issue d'une grève « musclée », en novembre dernier, la direction avait accepté de verser une prime de départ de 30 000 euros en supra-légal aux salariés concernés.

De notre correspondant en Rhône-Alpes, Michel Quéruel

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte