Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La fonderie Gillet reprise par ses salariés

, , , ,

Publié le

Le tribunal de commerce d’Albi (Tarn) a donné son feu vert mardi 18 novembre à l’offre de reprise déposée par 27 des 41 salariés de la plus ancienne fonderie de France.

La fonderie Gillet reprise par ses salariés © D.R.

Le dossier était soutenu par l’Union régionale des Scop de Midi-Pyrénées. Placée en liquidation judiciaire en juillet dernier, la fonderie albigeoise Gillet qui a réalisé 2,88 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, spécialisée dans le travail de l'aluminium, du bronze et du cupro-aluminium et positionnée notamment dans la production de pompes et turbines et de pièces pour l’industrie ferroviaire, va poursuivre ses activités sous la forme d’une Société coopérative et participative (SCOP).

La plus ancienne fonderie de France, créée sous Louis XIV, en 1687, ne fermera donc pas ses portes. "Nos clients et nos fournisseurs nous suivent. Nous allons développer d'autres marchés en France mais aussi à l’étranger. Puis moderniser notre outil de travail", a souligné Pamela Charpentier, une des porteuses du projet.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle