La fonderie Bouhyer s'apprête à licencier 50 personnes

Social

Partager

La Fonderie Bouhyer, basée à Ancenis (Loire-Atlantique) et spécialisée dans les contrepoids en fonte a présenté un plan social qui touchera 50 de ses 285 salariés. Selon la direction, ce plan est rendu inévitable en raison d'une baisse de 20 % du carnet de commandes et d'une concurrence internationale, notamment chinoise, de plus en plus vive, tirant les prix vers le bas.

L'annonce de ces licenciements survient moins d'une semaine après la fin d'une grève portant sur des revendications salariales, conflit qui avait paralysé l'usine durant plusieurs jours. Claude Gaudin, délégué CGT, s'interroge. " La direction invoque une baisse de notre plan de charge alors que nos concurrents de la FMGC, à 40 kilomètres d'Ancenis, doivent réaliser des heures supplémentaires pour faire face à la demande. "

Depuis le départ en 2000 de Michel Naud, le très médiatique président du directoire qui avait été le premier dirigeant français en 1994 à utiliser le volet défensif de la loi de Robien sur l'organisation du temps de travail, la Fonderie Bouhyer avait retrouvé le chemin des bénéfices et, du coup, celui des investissements (environ 3 millions d'euros sur 2001 et 2002). Un atelier de peinture en cours de construction pourrait notamment lui permettre de récupérer Manitou et TIE, filiale commune à Toyota et Manitou, deux clients potentiels implantés à Ancenis. Bouhyer a réalisé en 2001 un chiffre d'affaires de 36,5 millions d'euros pour un résultat net de 1,15 million.

Jacques LE BRIGAND

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS