Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La folie des grandeurs 1 - Louis de Funès et l'attaque du chewing-gum géant

Guillaume Dessaix , ,

Publié le

La folie des grandeurs 1 - Louis de Funès et l'attaque du chewing-gum géant
Fausse usine, faux chewing-gum, mais une fraîcheur de vivre.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

"Les Aventures de Rabbi Jacob" - Mars 1973 - Un film de Gérard Oury, avec Louis de Funès

Extérieur nuit - Route départementale 43, Val-d’Oise
Sur le point de fermer, une distillerie, dans laquelle était autrefois fabriqué de l’alcool de betteraves destiné à l’industrie chimique, sert de décor à l’usine Le Yankee.

Intérieur nuit - Distillerie de Frémainville, Val-d’Oise
Gérard Oury y tourne les scènes de poursuite entre Victor Pivert et le colonel Farès dans les coursives.

Intérieur jour et nuit - Studios de Billancourt
Dans un immense décor d’usine, un homme nu s’élance du haut d’un toboggan et file droit dans une cuve. Le cascadeur en ressort avec pour seul habit une mixture verte collante et épaisse. La fausse pâte à chewing-gum à base de farine de froment, de colorant et de glucose fait illusion. Il ne reste plus qu’à étudier ses effets sur la peau. Il faut éviter tout désagrément à Louis de Funès, qui porte tout de même une combinaison en plastique sous son pull et son costume. Moteur, ça tourne, scène de la cuve, première... Action ! Le comédien finit sa course dans la mélasse. Couvert des pieds à la tête, il est nettoyé une heure durant. Scène de la cuve, deuxième. Rebelote. Toboggan, cuve, nettoyage. Scène de la cuve, troisième. La pâte a un défaut. Sous la chaleur des projecteurs, elle sèche et durcit vite, très vite. Alors, avant chaque scène, les accessoiristes vident un seau de pâte fraîche sur la tête des comédiens. Il faut dix prises en tout pour venir à bout de la première séquence. Oury et De Funès sont ravis.

Intérieur jour - Rue de Courcelles - Paris VIIIe
Le lendemain matin, Oury reçoit un coup de téléphone paniqué de son assistant. Durant la nuit, la bouillie verte a débordé, envahi la fausse usine et les couloirs avoisinants. Le levain et la chaleur du plateau ont fait lever la pâte.

Intérieur jour - Studios de Billancourt
Les pompiers sont appelés à la rescousse et deux mille litres sont confectionnés en urgence, avec cette fois un dosage de levain plus raisonnable. Le tournage peut reprendre.

Extérieur jour - Aéroport d’Orly
Jeudi 18 octobre 1973, jour de la sortie du film "Les Aventures de Rabbi Jacob". Le Paris-Nice de 11 h 30 décolle... 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle